Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comité de préfiguration

  • OGM : de plus en plus compliqué...


    Au JO de ce matin, on peut lire le texte du décret n° 2007-1710 du 5 décembre 2007 instituant un "comité de préfiguration d'une haute autorité sur les organismes génétiquement modifiés". C'est sans doute la première fois que j'entends parler d'un comité dont le rôle premier est de "préfigurer" un autre comité. Toujours est -il que ce comité doit siéger dans l'attente de la création d'une Haute autorité sur les biotechnologies, par une loi censée être votée avant le 9 février 2008. Etait-il si urgent ce créer une telle instance sans même pouvoir attendre l'installation de celle qui sera créée par ladite loi ? Le doute est permis. De plus, la réflexion sur la future Haute autorité n'a-t-elle pas déjà eu lieue lors du Grenelle et n'aura-t-elle pas de nouveau lieue au Parlement ? Probablement. En réalité, la mission exacte de ce comité de préfiguration ne figure sans doute pas dans le décret de création précité mais dans un autre texte, également publié ce matin : l'arrêté du 5 décembre 2007 "suspendant la cession et l'utilisation des semences de maïs MON810." En clair, par cet arrêté, le Ministre de l'Agriculture a suspendu la vente et le semis de semences OGM aux agriculteurs...pour une période au cours de laquelle les agriculteurs ne sèment pas ces OGM. Comprenne qui pourra. Par ce même arrêté, le Ministre de l'Agriculture donne pour mission au Comité de préfiguration cité plus haut de donner un avis - en deux mois - sur les risques liés à cet OGM. On demande donc l'avis de l'expert aprés une vraie fausse décision de suspension et non avant : de plus en plus compliqué !

    Libellés : , ,

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire