Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cancers

  • Incinération des déchets et cancers


    Selon l'AFP, la Juge en charge de l'instruction du dossier relatif aux conséquences sanitaires de l'activité de l'incinérateur de Gilly sur Isère "n'aurait" renvoyé à l'audience "que" deux personnes morales à raison de l'exploitation sans autorisation de cette installation classée. L'ordonnance préciserait que l'expertise médicale n'aurait pas mis en évidence une augmentation du nombre de cancers à proximité de cet incinérateur à l'origine d'une importante pollution à la dioxine. Cette même expertise n'aurait pas permis de mettre en évidence un lien de causalité certain entre les cas de cancers constatés et les dysfonctionnements de l'incinérateur. A relire la première étude de l'INVS sur le sujet. (merci à Sébastien Le Briéro pour l'information). AG

    Libellés : , , ,

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire