Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • La LPO célèbre les 30 ans de la Directive Oiseaux : Quel bilan pour les oiseaux ?

    banner LPO.jpgMerci à la Ligue pour la protection des Oiseaux de m'avoir autorisé à reproduire ici ce texte important.





    La Directive Oiseaux du 2 avril 1979 assure une protection de l’avifaune dans l’ensemble des pays de l’Union européenne. A l’occasion du 30ème anniversaire de cette Directive, la LPO fait le constat que le statut de protection de nombreuses espèces prioritaires s’améliore en France.

    Dans le même temps, la vigilance reste de mise, car la situation se dégrade pour les oiseaux communs,  notamment ceux présents dans les milieux agricoles (Alouette des champs, Bruant jaune, Perdrix grise, Caille des blés…)

    (crédits photos : vautour moine/Emile Barbelette/LPO; spatule blanche/Emile Barbelette/LPO; CigogneBlanche/JeanLouisLeMoigne/LPO)

    La LPO célèbre le 30ème anniversaire de la Directive européenne 79/409/CEE du Conseil du 2 avril 1979 concernant la conservation des oiseaux sauvages, dite "Directive Oiseaux". Il s’agit de la première réglementation européenne en faveur de la conservation de la nature, et en particulier des oiseaux sauvages et de leurs habitats. L’annexe I de la Directive établit une liste de 181 espèces considérées comme prioritaires en Europe, dont 88 se reproduisent en France. Les sites particulièrement importants pour la conservation de ces espèces doivent, d’après la Directive, faire l’objet d’une désignation par les Etats membres en « Zones de Protection Spéciales » (ZPS). Dans ces zones, une gestion visant au maintien ou au rétablissement du bon état de conservation des oiseaux menacés doit être mise en œuvre.

    Lire la suite

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire