Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Bali : pendant ce temps là, dans le Loiret, on cherche des hydrocarbures


    Petite découverte du matin sur le JO (c'est souvent le week end et pendant les vacances que les textes les plus "intéressants" sont publiés), un arrêté accordant un permis exclusif de recherches d'hydrocarbures liquides ou gazeux dans le Loiret. Contrairement à ce que croient celles et ceux qui se sont précipités à Bali, notre économie est encore bien fondée sur des énergies fossiles.

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire
  • Bali : pendant ce temps à Paris on "aménage" l'éco pastille !


    Pendant que les discours s'enchaïnent à Bali sur l'avenir du protocole de Kyoto relatif aux émissions de gaz à effet de serre, notre législateur est en train de mettre au point un système de bonus malus censé encourager l'achat de véhicules "propres". Reste à savoir ce qu'est un véhicule propre...Non seulement ce bonus malus s'éloigne de l'éco pastille annuelle sur laquelle les acteurs du Grenelle de l'environnement s'étaient pourtant mis d'accord mais, de plus, ledit bonus est "aménagé" pour ne pas pénaliser les familles qui ont "besoin" d'acheter des monospaces. Le dérèglement climatique attendra. Le Ministre de l'Ecologie a ainsi déclaré "on réfléchira avec les parlementaires à une amélioration pour les familles nombreuses, de l'ordre de 5 grammes (de CO2/km) par enfant au-delà de deux enfants "(Europe 1). C'est bien connu : c'est dans les vieux pots que l'on fait les meilleurs confitures alors autant continuer comme avant sans rien changer à nos habitudes intellectuelles !

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire
  • Bali : quel bilan carbone ?


    Chaque matin, je parcoure les dépêches AFP, relatives à la conférence des Nations Unies sur le climat qui se tient actuellement à Bali, en Indonésie. Plusieurs sites internet sont consacrés à cet évènement, dont celui mis en ligne par l'ONU. Sachant que cette conférence rassemble plus de 10 000 personnes, dont celles représentant plus de 190 Etats, je ne peux m'empêcher de penser au bilan carbone, sans doute désastreux, de cette manifestation, à laquelle les participants se sont sans doute rendus en avion. Passons. A lire le dossier mis en ligne par la Documentation française et la chronologie des réunions internationales liées au dérèglement climatique, il faut espérer que Bali ne soit pas une énième séance de baratin collectif sous l'oeil indifférent de l'opinion publique. Pourtant, l'enjeu est immense. Il s'agit de jeter les bases d'un nouveau traité, à signer avant fin 2009, fixant des objectifs de réduction des gaz à émissions de serre pour l'aprés Kyoto, le protocole du même nom ne produisant plus d'effets de droit en 2012. Parler de droit est peut être un bien grand mot pour désigner des textes de rédaction diplomatique, sans objectif contraignant, sans sanction possible et sans personne pour les faire respecter. Ajoutons que les plus grands pollueurs de la planète ne les signeront pas pour être tout à fait démoralisé. Il n'est donc pas certain que le droit de l'environnement progresse réellement à cette occasion..En outre, il est pour le moins inquiétant que des solutions comme la compensation carbone, la séquestration de C0² ou les transferts technologiques soient âprement discutés du point de vue économique, politique et tehnique mais rarement juridique alors que le cadre juridique qui sera mis en place peut tout à fait bloquer ou au contraire garantir le système ainsi créé. L'examen juridique des motifs pour lesquels le protocole de Kyoto n'a pas produit les effets escomptés serait notamment intéressant.

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire
  • Compensation : les indulgences des temps modernes


    A lire absolument, cette dépêche AFP trés intéressante en direct de Bali sur la vogue de la compensation de CO² !

    Libellés :

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire
  • OGM : de plus en plus compliqué...


    Au JO de ce matin, on peut lire le texte du décret n° 2007-1710 du 5 décembre 2007 instituant un "comité de préfiguration d'une haute autorité sur les organismes génétiquement modifiés". C'est sans doute la première fois que j'entends parler d'un comité dont le rôle premier est de "préfigurer" un autre comité. Toujours est -il que ce comité doit siéger dans l'attente de la création d'une Haute autorité sur les biotechnologies, par une loi censée être votée avant le 9 février 2008. Etait-il si urgent ce créer une telle instance sans même pouvoir attendre l'installation de celle qui sera créée par ladite loi ? Le doute est permis. De plus, la réflexion sur la future Haute autorité n'a-t-elle pas déjà eu lieue lors du Grenelle et n'aura-t-elle pas de nouveau lieue au Parlement ? Probablement. En réalité, la mission exacte de ce comité de préfiguration ne figure sans doute pas dans le décret de création précité mais dans un autre texte, également publié ce matin : l'arrêté du 5 décembre 2007 "suspendant la cession et l'utilisation des semences de maïs MON810." En clair, par cet arrêté, le Ministre de l'Agriculture a suspendu la vente et le semis de semences OGM aux agriculteurs...pour une période au cours de laquelle les agriculteurs ne sèment pas ces OGM. Comprenne qui pourra. Par ce même arrêté, le Ministre de l'Agriculture donne pour mission au Comité de préfiguration cité plus haut de donner un avis - en deux mois - sur les risques liés à cet OGM. On demande donc l'avis de l'expert aprés une vraie fausse décision de suspension et non avant : de plus en plus compliqué !

    Libellés : , ,

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire
  • Conflit sur les normes sociales et environnementales applicables aux entreprises

    L'actualité environnementale de ce jour est bien remplie avec la proposition du Gouvernement d'instituer un bonus malus sur les automobiles de manière à encourager l'achat de véhicules plus propres. Ceci étant, il ne faudrait pas laisser passer cette information trés importante, publiée par la Tribune, sur le reporting social et environnemental des entreprises ! AG

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire
  • L'avant projet de loi sur les OGM est enfin arrivé..


    Le Gouvernement a enfin transmis au Conseil d'Etat, l'avant projet de loi sur les OGM. Rappelons que cette loi qui a notamment pour objet de transposer la directive 2001/18 aurait dû être votée avant le 17 octobre 2002. Voici deux (courtes) analyses de ce texte. La première est sur le site de Libé, la seconde est sur le blog de Laure Noualhat, journaliste de Libé et comporte le texte même du projet de loi en lien. Vos réactions sont les bienvenues. Bonne lecture. AG

    Libellés : , ,

    Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire