Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Certificats d'économies d'énergie : un outil de la relance verte

cee-certificats-economies-energie.jpgPlusieurs annonces gouvernementales et communiqués d'acteurs économiques démontrent que le dispositif des certificats d'économies d'énergie est fortement sollicité pour financer les mesures de nature à assurer une "relance verte" de l'économie, gravement affectée par les effets de l'épidémie de covid-19. 

Voici quelques exemples récents des annonces et déclarations sollicitant le recours au dispositif des certificats d'économies d'énergie : 

  • Le 22 avril 2020, les fédérations de l’énergie et du bâtiment ont adressé une lettre au Premier ministre et aux ministres de la transition écologique et de l'économie pour demander la création d’un fonds d’urgence en faveur des travaux d’économies d’énergie.
  • Le 13 mai 2020, Enerplan, le syndicat des professionnels du solaire a présenté un "plan de relance solaire pour le climat" qui comporte notamment la mesure suivante : "Parmi les outils privés mobilisables, les Certificats d’économie d’énergie étendus aux opérations d’autoconsommation permettraient un déploiement rapide de ces solutions, en particulier dans le secteur du logement social. Il est ainsi nécessaire d’ouvrir le bénéfice de ces CEE aux projets d’autoconsommation, qu’ils soient résidentiels, collectifs, agricoles, industriels ou tertiaires. Pour le secteur du solaire thermique, un assouplissement des règles de cumul de financement privé via les CEE et de bénéfice du fonds chaleur, en supprimant les seuils actuellement applicables, de même qu’une ouverture du fonds chaleur aux technologies testées dans le cadre des Nouvelles technologies émergentes (PVT, SSC, SolaroPAC) permettra une reprise plus rapide du secteur." 
  • Le 13 mai 2020, le président d'Engie a également déclaré, s'agissant du financement de la relance : "Nous disposons aujourd’hui d’instruments de financement extrabudgétaires, à travers les certificats d’économie d’énergie ou les partenariats public-privé"
  • Le 14 mai 2020, la ministre de la transition écologique a annoncé la création d'une académie du vélo chargée d'assurer la formation de nouveaux mécaniciens réparateurs et financée, à hauteur de 8 millions d’euros, par un programme de certificats d’économies d’énergie.

Certes, il existe un risque que le dispositif ne soit trop sollicité alors que sa complexité réglementaire demeure réelle.

Toutefois, la période actuelle de relance de l'économie est sans doute favorable pour alléger et améliorer l'image d'un dispositif qui a fait la preuve de son utilité mais qui a aussi fait l'objet depuis deux ans de réformes lourdes et parfois drastiques pour réduire certains abus. 

Notre cabinet, qui assiste de nombreux acteurs du dispositif des économies d'énergie depuis plusieurs années, y prendra bien entendu toute sa part. 

Arnaud Gossement

Avocat associé - docteur en droit

Cabinet Gossement Avocats

 

A lire également :

Certificats d’économies d’énergie : précisions des contrôles réalisés dans le cadre de plusieurs fiches relatives à l’isolation des réseaux

Certificats d’économies d’énergie : Précisions quant aux modalités de contrôles de la Charte « Coup de pouce » isolation

Certificats d’économies d’énergie (CEE) : une nouvelle Charte d’engagement "Coup de Pouce Isolation" prévue pour le 1er septembre 2020

Certificats d’économies d’énergie (CEE) : modification des fiches d’opérations standardisées « isolation »

Certificats d’économies d’énergie (CEE) : modification du dispositif "Coup de pouce" isolation et chauffage (arrêté du 25 mars 2020)

Certificats d'économies d'énergie : précisions sur la mise en œuvre des contrôles (arrêté du 6 mars 2020)

Certificat d’économies d’énergie et Covid-19 : les précisions de la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC)

Certificat d’économies d’énergie (CEE) : actualisation des plafonds d’application du dispositif et des informations contenues dans une demande de CEE (arrêté du 11 février 2020)

Certificats d’économies d’énergie : rejet d’une demande de suspension d’une décision de sanction (Conseil d'Etat)

Certificats d’économies d’énergie : renforcement des contrôles de l'administration à la suite de la loi énergie-climat

Certificats d’économies d’énergie (CEE) : prolongation de la quatrième période jusqu’au 31 décembre 2021 (décret du 11 décembre 2019)

Certificats d’économies d’énergie : les conditions d’ouverture du dispositif aux ICPE soumises aux quotas carbone sont précisées

Certificats d'économies d'énergie : la loi "énergie-climat" renforce la lutte contre les fraudes

Certificats d’économies d’énergie : les tribunaux administratifs sont compétents en premier ressort en matière de fraude

 

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.