Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Difficile

Terre-vue-de-l-espace.jpgJe souhaite à toutes et à tous une très belle et heureuse année 2013. L'occasion pour chacun d'imaginer ce à quoi devraient ressembler les douze prochains mois. Bien des dirigeants européens l'affirment  : 2013 sera difficile.

François Hollande, Angela Merkel et bien d'autres chefs d'Etat et de Gouvernement prédisent une année 2013 "difficile". La plupart des indicateurs sont en effet dans le rouge et les raisons d'être optimistes se feraient rares.

Et pourtant.

Le droit de l'environnement demeure un instrument extraordinaire d'évaluation de l'attitude des hommes face à l'un des plus grands défis de leur histoire. En 2012, j'ai pu rencontrer des hommes et des femmes qui continuent de s'engager pour la protection de l'environnement, le développement durable ou la production d'énergies vertes. Ces hommes et ces femmes ont compris que, non seulement il nous faut faire au dérèglement climatique et à l'effondrement de la biodiversité mais que, de surcroît ce combat est précisément la source des opportunités emplois et des richesses de demain. On l'oublie trop souvent : la nouvelle industrie est verte.

Nous avons donc un "devoir d'enthousiasme" pour reprendre les termes d'un ancien ministre de l'écologie.

Car, Michel Serres vient de le rappeler : nous ne vivons pas une crise mais bien l'entrée dans un nouveau monde. Certes, la période est marquée par l'incertitude, cette incertitude à laquelle j'avais pu consacrer les quelques années de ma thèse de doctorat. Incertitude juridique, économique et même politique ou sociologique.

Mais cette incertitude est une belle page blanche : les lois de l'histoire ont heureusement disparu et l'avenir n'est pas écrit par avance. A nous donc d'écrire demain. L'incertitude est le corollaire de la liberté.Et dans ce contexte d'incertitude j'estime que l'honneur de l'avocat, connaisseur de la règle de droit et de sa dynamique, est d'accompagner, d'orienter ses clients.

Il faut donc cesser de répéter comme un vieux disque rayé que 2013 sera difficile. Car la sinistrose devient la cause de la sinistrose. Les raisons de s'engager, d'entreprendre, de créer, d'investir sont là. Je me rappelle que mon expert comptable m'avait répondu, lorsque je lui avais demandé l'an dernier de m'accompagner dans la création de mon entreprise - un cabinet d'avocats - que les entreprises créées dans les situations difficiles sont les plus pérennes : le meilleur est forcément à venir.

C'est donc avec enthousiasme que je vous souhaite, à vous et à toutes les personnes qui comptent pour vous, une année 2013 conforme à ce que vous déciderez d'en faire. -

Lien permanent Pin it! Imprimer 1 commentaire

Commentaires

  • Maître,
    Merci pour vos voeux. A mon tour de vous adresser les miens.
    Inscrit sur la liste des Commissaire Enquêteur en Bretagne vos articles, analyses et synthèses sont une aide précieuse me permettant de suivre l'actualité dans les domaines de l'environnement et de l'urbanisme.
    Une nouvelle fois merci
    Bien cordialement
    Henri DERNIER

Les commentaires sont fermés.