Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NKM reste la ministre du Grenelle de l'environnement

NKM MEDD.jpgAlors que le décret relatif aux attributions du ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement est désormais connu, je vous propose cette analyse, publiée par Actu Environnement ainsi que le texte du décret.

Pour lire cette chronique c'est ici.

Pour lire le communiqué de presse de la ministre de l'écologie, c'est ici.

Pour lire le décret d'attributions, c'est ici.

Lien permanent Pin it! Imprimer 4 commentaires

Commentaires

  • Merci d'avoir reporté cette info.

    Petit détail qui n'est pas passé anondin, Bertrand Piccard a annoncé il y a quelques jours : "J'attends du sommet de Cancun que l'on arrête de parler du problème des changements climatiques et du coût que cela va impliquer pour les résoudre, mais qu'on parle au contraire des solutions pour se libèrer des énergies fossiles et des profits qu'on va pouvoir en dégager".

    Souhaitant lire vos reportings, sur le sommet de Cancun, tout en sachant que la presse va largement relayer les décisions.

  • Bonjour à tous,

    Comme je l'ai écrit en commentaire sur l'article d'Actu Environnement, 2 questions :

    - la direction de l'energie et du climat est certes sous la responsabilité de NKM, mais cette autorité s'exerce conjointement avec le MINEFI. Etait-ce le cas sous Borloo ? Ou alors ne vient-on pas de créer un avion avec 2 pilotes ?

    - détail, mais dont plus personne ne parle : l'appel d'offre de 3GW pour l'éolien offshore (qui devait sortir "sous quelques jours"), il a coulé ?

    A vous lire,

    Cordialement,

    Christophe

  • Tout à fait d'accord avec Christophe Leblanc.

    Une petite phrase qui en dit long sur le "glissement" de l'énergie à Bercy, je cite :
    « NKM est responsable, en lien avec le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, de la préparation et de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière d'énergies renouvelables, du développement et de la promotion des technologies vertes et de la diminution de la consommation énergétique.
    C'est le ' EN LIEN" qui m'inquiète ...
    Surtout quand on connait l'intérêt certain de Christine Lagarde pour le photovoltaïque, qui à propos du CI ramené à 25 % à dit, je cite : " on est allé à la tronçonneuse dans la niche fiscale du photovoltaïque" ... pour le reste des niches fiscales c’était plutôt la lime à ongles….
    Preuve s’il en était encore besoin, de l’amour de l’Etat porté aux ENR.
    Mais le meilleur reste à venir :
    Je prends le pari pour ce qui est du tarif de rachat –au moins pour les installations – 3 KWc, d’une baisse radicale du tarif d’achat en janvier 2011. Du genre 0.40 €/Kwc. + les frais de raccordement entièrement à la charge du producteur. Qui prend les paris !
    Une discussion récente avec un technicien EDF lors d’un raccordement, confirme qu'une baisse sérieuse est bien dans les tuyaux : « On a eu l’info en interne chez EDF, comme quoi le tarif allait baisser, et pas de quelques centimes d’euros, pour l’instant on tend le dos « …

  • Au courant (?) : http://www.enviro2b.com/2010/11/25/nkm-veut-preparer-la-france-au-changement-climatique/

Les commentaires sont fermés.