Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En attendant Borloo…

1867841220.jpgLa pièce qu’écrit actuellement Nicolas Sarkozy présente au moins un point commun avec celle de Samuel Beckett : comme Godot, on ne sait toujours pas si Borloo va arriver.

Il est toujours amusant d'entendre journalistes, éditorialistes et politologues assurer, mais avec des circonvolutions, qu'ils ont toujours su que Borloo ne serait pas premier ministre. Les mêmes assuraient le contraire il y a quinze jours mais..passons. Si un bilan doit être déjà fait, je pense que Jean-Louis Borloo a, dans l'ensemble, "fait le job".

En réalité, nul ne sait rien mais l'important n'est pas là. L'important est sans doute de savoir ce qui va advenir du superministère de l'écologie et si l'éventuel successeur de l'homme du Grenelle aura les cartes en main pour jouer ce rôle de "vice premier ministre" auquel faisait référence le Pacte écologique de Nicolas Hulot.

A ce sujet, saluons la prise de position de l'animateur d'Ushuaia. Nicolas Hulot a totalement raison de réclamer le maintien voire le renforcement du périmètre actuel du Ministère de l'écologie. Il est indispensable que son hôte conserve le titre de ministre d'Etat, n°2 du Gouvernement avec l'ensemble des directions d'administration centrale qui lui sont aujourd'hui rattachées.

Le plus grand risque est celui d'un décrochage de la direction générale de l'énergie et du climat. Le lobby nucléaire et certains responsables d'EDF militent activement pour ramener cette direction à Bercy et, mieux, pour créer un ministère de l'énergie dédié. Je suis totalement opposé à cette hypothèse. Articuler énergie et environnement a un sens et la mise en oeuvre du Grenelle suppose plus que jamais que les directions de l'urbanisme, du logement, des routes et de l'énergie - notamment -travaillent ensemble.

Par ailleurs, au delà de ces considérations de science administrative, le titulaire du superministère doit avoir le poids politique suffisant, a fortiori si François Fillon demeure à Matignon. Nul n'ignore que la force de Jean-Louis Borloo résidait dans ces deux aspects : d'une part, il avait la possibilité de dialoguer directement avec le Président de la République et d'obtenir directement de lui des arbitrages comme celui relatif au moratoire sur l'OGM MON 810. D'autre part, héritier de la pensée radicale valoisienne, il a ce souci du consensus et du dialogue qui a réussi au grenelle en 2007 de l'avis de tous les acteurs présents à cette occasion. En cette époque de tensions et de montée des populismes, où l'on monte les citoyens les uns contre les autres, j'ai moi aussi l'idée que le dialogue et la recherche du consensus sont choses importantes.

Certes, tout n'a pas été rose - ou vert - durant ces trois dernières années et je suis bien certain que l'ancien maire de Valenciennes sera le premier à l'admettre. Toutefois, le traitement médiatique et politique dont il est l'objet depuis quelques temps n'est pas trés glorieux et surtout contribue à une personnification par le bas du débat d'idées tout à fait regrettable....Il est temps de revenir au fond.

Lien permanent Pin it! Imprimer 4 commentaires

Commentaires

  • Merci pour ce billet. Très intéressant reporting.

    Pourriez-vous dire à JLB, que mes copines angoissent terriblement de ne pas avoir suffisamment de cantines bios en France. En effet, notre génération de femmes venant de la campagne, ont eu la chance d'être nourries sainement, et nous sommes dans l'attente urgentes de voir ce dossier s’accélérer. Mes copines sont obligées d'adapter leur temps de travail, afin de retirer leurs petits poucets des cantines scolaires, pourquoi ? Tout simplement parce que les repas sont peu attrayants.

    A rappeler quand même : au coeur du DD, il est nécessaire d’intégrer le principe de solidarité => oui, la solidarité doit être mise en oeuvre entre les générations présentes et futures : ainsi, les choix du présent doivent être effectués en tenant compte des besoins des générations à venir, de leur droit à s'épanouir avec une nourriture saine.

    Je compte sur vous pour porter cette info auprès des grandes instances !

    A bientôt.

  • Edgar Pisani a rédigé un livre "Utopie Foncière" (http://www.alimentons-les-regions.fr/index.php/utopie-fonciere) : cet ouvrage est issu de la conviction qu'il est plus que jamais nécessaire de relancer l'élan d'une politique foncière, à préconiser aujourd'hui dans la campagne soit : D'ALIMENTER NOS REGIONS.

    Je vous adresse un extrait du livre : " Le territoire fonde la Nation. Chaque génération n'en est que le dépositaire. Elle doit le gérer dans sa continuité naturelle, culturelle et politique et dans son intégrité. Chacun est comptable devant les générations futures."

    Dites à JLB que les grands-mères de mes copines saturent elles-aussi, et qu'il faut embellir les cantines !

    A re-bientôt.

  • GDF suez et une compagnie américaine ont reçu des permis d'exploration de mr Borloo le 1er mars 2010 pour le gaz de schiste,
    un gaz enfoui en grande profondeur que les américains exploitent aujourd'hui au point de redevenir 1° producteur de gaz mondial devant la Russie . Hors, il se pourrait que l'Ardèche comme le Larzac ait cette malchance ?
    Pourquoi une malchance ? Parce que pour sortir ce gaz, Halliburton a mis au point une technique énorme consommatrice d'eau et qui utilise un tas de produits chimiques pétroliers qui polluent les nappes phréatiques ....
    Pourquoi alors sortir ce gaz ? Et bien, pour garder notre dépendance aux énergies fossiles mais être indépendants de la Russie ou de l'Iran ... Pour cela, l'oligarchie est prête à tout, y compris à sacrifier des régions entières.... sans nous demander notre avis.
    Retrouvez ci-dessous les articles et Fabrice Nicolino, du Financial Times et du site alternatif US Commondreams ....

    Et remerciez ce cher mr Borloo
    Du gaz à tous les étages (et près de chez vous)
    http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=992
    Les gaz de schistes annoncent-ils une révolution ?
    http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=998
    Shale Gas Will Change The World
    http://www.thegwpf.org/energy-news/1063-shale-gas-will-change-the-world.html


    Lutte contre le Fracking
    http://www.commondreams.org/view/2010/02/24
    par Amy Goodman

  • Pas mal Fabrice Nicolino.. Merci de glisser le message, que trop de foie gras, est une torture Maître Gossement !

Les commentaires sont fermés.