Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eoliennes : un député s'inquiète de leurs "graves nuisances"

ass nat.jpgJe vous recommande la lecture de la question parlementaire relative aux nuisances des éoliennes et de la réponse ministérielle apportée.

13ème législature

Question N° : 71985 de M. Bernard Carayon ( Union pour un Mouvement Populaire - Tarn ) Question écrite 

Ministère interrogé > Santé et sports Ministère attributaire > Santé et sports
Rubrique > déchets, pollution et nuisances Tête d'analyse > bruits Analyse > éoliennes. conséquences. santé

Question publiée au JO le : 23/02/2010 page : 1897
Réponse publiée au JO le : 05/10/2010 page : 10974
Date de renouvellement : 01/06/2010
 
Texte de la question

M. Bernard Carayon attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur les graves nuisances produites par les éoliennes terrestres. Les riverains d'un nouveau parc éolien de sa circonscription lui ont fait part de leurs maux : troubles du sommeil, céphalées. Ils constatent des augmentations de surmortalité dans les élevages de volailles et de bovins. Ces pathologies seraient dues aux nuisances du parc éolien. La nocivité peut s'avérer difficile à établir puisqu'il n'est pas question de bruit. Les éoliennes produiraient des infrasons qui pourraient être à l'origine de ces souffrances. Il lui demande de préciser quelles mesures elle entend prendre en la matière.

Texte de la réponse

Conscient des nuisances pouvant être générées par les installations éoliennes, le ministère chargé de la santé a saisi en 2006 l'Agence française de sécurité sanitaire et du travail (AFSSET) afin d'étudier les impacts sanitaires du bruit engendré par les éoliennes. Dans le rapport établi par l'AFSSET en 2008, il n'a pas été démontré d'impact sanitaire des infrasons sur l'homme. Cependant, il est reconnu que les infrasons peuvent potentiellement être à l'origine de gênes importantes. Le rapport Le retentissement du fonctionnement des éoliennes sur la santé de l'homme de l'Académie de médecine en date du 14 mars 2006 conclut également que la production d'infrasons par les éoliennes est, à leur voisinage immédiat, modérée et sans danger pour l'homme. Le bruit constitue l'impact majeur des éoliennes. Afin de limiter l'impact sonore des installations éoliennes, celles-ci sont soumises à la réglementation générale relative à la lutte contre les bruits de voisinage figurant aux articles R. 1334-32 à 1334-35 du code de la santé publique. Cette réglementation définit des niveaux d'émergence sonore à ne pas dépasser pour ne pas porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme. Avant leur installation, les projets éoliens font l'objet d'une notice ou d'une étude d'impact destinées notamment à déterminer les conditions assurant la conformité des champs d'éoliennes à cette réglementation. Le guide de l'étude d'impact sur l'environnement des parcs éoliens publié initialement en 2005, qui comporte en particulier un chapitre bruit et santé est actuellement en cours de mise à jour. Un projet de norme de mesurage du bruit des éoliennes est également en cours à l'Association française de normalisation (AFNOR) et vise en particulier à mieux prendre en compte la problématique du vent dans la mesure du niveau de bruit.

Lien permanent Pin it! Imprimer 20 commentaires

Commentaires

  • Ecran fissuré d'iphone, régulateur de vitesse bloqué, mygale dans le yuca...

  • Le stress et l'anxiété sont générateurs de bien des maux... Il serait intéressant d'enquêter en Vendée autour des anciens moulins...
    Ou mieux, à proximité des méga parcs du nord de l'europe pour voir si les impacts sont les mêmes.

    N'est ce pas un problème typiquement français ? Anti relais mais pro portable à l'oreille 24/24 7j/7 ; anti éolien cause de bruit ; anti photovltaïque ; anti élevage intensif ; anti exploitation de l'homme mais importe 80% de ses produits manufacturés, 90% de sa bouffe et le comble réclame des fraises en décembre...

    Bien à vous

  • Lisez donc le rapport EUROBATS sur les chauves souris, l'humain n'est pas doté de sonar mais tout même cela porte à réflexion. Ces charmantes bêtes tout comme les oiseaux ne font pas de politique, ne sont ni pro ni anti nucléaire, que les éoliennes s'ajoutent aux marées noires, que l'Allemagne verte relance son programme nucléaire, mais pourquoi ça? que l'Espagne si vertueuse en matière d'éoliennes hachoirs est aussi championne en pollution chimique sans parler de l'eau, que faire trier les emballages c'est bien (dont les sigles ne correspondent encore à rien) mais toucher au marketing industriel en imposant des emballages inoffensifs et minimalistes., aïe!..bref dans ce grand foutoir, on ajoute la peste au choléra ou on prétend soigner le monde avec un elixir de margoulin, quant à la conduite personnelle de chacun...si vous avez bien voulu vous pencher sur les méthodes de l'élevage industriel et que la radio vous dit mangez du lapin c'est sain, même si vous n'avez pas l'amour ancré des animaux (toujours considérés comme des objets en droit et non comme des êtres vivants, à vous de comprendre pourquoi) et quelques valeurs morales, libre à vous!
    L'éolien aurait dû selon la formule être utilisé avec modération et discernement, les conditions et les objectifs d'implantation sont déplorables., Servir la sacro sainte croissance! à quel prix?

  • Le lobby anti-éolien continue son oeuvre !....
    ''On'' ne veut pas d'éolien, pas de solaire, pas de nucléaire non plus, mais par contre, ''on'' veut bien de l'électricité.

  • heu, si du nucléaire, tous comptes fait, on en veut bien quand même un petit peu...

  • L'association dont je suis la résidente est stupéfaite de ce qu'un débat mineur puisse cacher l'enjeu véritable du débat. Incroyable, des députés s'élèvent contre des fausses nuisances, en tous cas pas du tout autant autant redoutatables que les réels problèmes. Ces députés débarquent, qu'ils apprenent la suite, qui est celle d'une fin d'époque. Denise.Schneider

  • L'association dont je suis la résidente est stupéfaite de ce qu'un débat mineur puisse cacher l'enjeu véritable du débat. Incroyable, des députés s'élèvent contre des fausses nuisances, en tous cas pas du tout autant autant redoutatables que les réels problèmes. Ces députés débarquent, qu'ils apprenent la suite, qui est celle d'une fin d'époque. Denise.Schneider

  • Tiens une idée sympa !
    Je propose qu'on remplace chaque projet d'éolienne par une mini tranche d'EPR.
    De plus çà solutionnerait le problème des sites potentiels vu qu'on ne peut plus rien mettre aux endroits des anciennes centrales (cf. Super phenix and co).

    Ou mieux une décharge profonde réversible pour matériaux contaminés ; et même plus d'effet stroboscopique (vérifié infondé). Autre avantage : faire pousser des carrottes géantes... :D

    Bien à vous

  • @dlaforet
    Le problème avec ce mode de raisonnement c'est que l'on s'oppose à tout sans apporter de solutions consensuelles ou temporaires.

    Oui vous avez certainement raison.
    Toutefois vous jugez plus l'Homme qu'autre chose.
    Et sauf à préconiser le suicide collectif je vois mal comment vous allez répondre aux problèmatiques :
    Des besoins alimentaires
    Des conditions des plus pauvres
    De la meilleure exploitation des ressources
    De la sauvegarde de la biodiversité

    Sur ce dernier point il faut garder en tête, sans que cela devienne un prétexte à l'égocentrisme et au pire de nous même, la nature a déjà au moins trois fois détruit 95 à 99% du vivant. On peux ainsi supposer qu'elle le fera encore, avec nous en passant si nous revenons à l'âge de la pierre.

    Nous avons donc le devoir de constater et corriger les erreurs, voir de réparer quand c'est possible. Le progrès nous donne cette possibilité que nous n'avions pas il y a 2 siècles.

    Ne rien faire en s'opposant à tout serait lâcheté vis-à-vis de la réalité.

    La meilleure des choses consiste à faire des choix en donnant l'exemple et en essayant d'apporter des débuts de solutions qui ne mettent pas en danger nos enfants et leurs descendants.
    La théorie des 5 E serait un bon début.

    Prenons l'exemple des éoliennes :
    Les perspectives de rentabilité ont fait venir des capitaux
    Les technologies de départ posaient plus de problèmes à la société qu'elles n'apportaient de solutions
    L'obsession à protéger les investissements futurs a obligé la filière à développer des solutions
    La production optimale à impact réduit ne verra le jour que si les capitaux ne vont pas ailleurs.
    Il faudra donc toujours bien maintenir un équilibre instable entre progrès et conservatisme

    Bien à vous

  • La marge de progression de cette technologie est infime.
    On nous colle des éoliennes de plus en plus grandes. Je pense que nos ingénieurs peuvent faire autrement et mieux.
    En tout cas quotidiennement (voir site RTE) on exporte plus d'électricité que l'éolien n'en produit. On peut donc supposer que la production éolienne dite "fatale" est exportée et à perte car achetée 82 euros le MWh et vendue 60 en base ce jour (Powernext). C'est de la bonne gestion à la française !

  • Çà c'est ce que l'on veut vous laisser penser.

    La plus grosse part exportée se situe en période d'effacement (la nuit).
    Les pays cibles sont le plus proche possible pour limiter les pertes de transport, et ont la faculté eux mêmes de pouvoir s'effacer pour capter du kwh à bon marché.

    Cela sous entend que nos clients étrangers n'ont pas les mêmes problématiques que nous, savoir :
    Une énergie de base prépondérante. Entendez le nucléaire dont on ne peut réduire la production au risque d'empoisonner les coeurs fissiles.

    Malgré tout ce n'est pas toujours possible, ou sur la totalité de la production, alors on se sert des bassins de stockage (STEP) comme tampon qui remonte de l'eau par pompage et turbine aux périodes de pointe.

    Maintenant on peut aussi voir le côté positif ; nous renouons avec l'exportation d'électricité là où nous étions il y a peu en balance négative (avec achat plus cher).

    Bien à vous

  • Si j'étais le président j'interdirai toutes implantations d'éoliennes a moins de 40 km de toutes habitations et côtes . Aux USA Google va investir dans immense parc de 200 km de long mais a 45 km des côtes . Exemplaire ....non .! .Par ailleurs l'éolien est beaucoup plus justifié outre atlantique . .tant qu'on n'aura pas compris cela l'éolien n'avancera pas en France . Les projets actuels sont dangereux et de deux sont un véritable massacre de toutes les économies liées a la pêche ou au tourisme .
    Aussi , pourquoi le gouvernement persiste il dans ces objectifs éoliens ? :
    première hypothèse il ont des copains a la SER ....SER qui devrait d'ailleurs s"appeler SPE syndicat des promoteurs éoliens . ...deuxième Hypothèse ..ils ont la trouille des anti nucléaires et khmers verts ....et donc pour avoir la paix ils sont prêt a sacrifier 20 milliards d'Euros des Français .

  • Si j'étais le président j'interdirai toutes implantations d'éoliennes a moins de 40 km de toutes habitations et côtes . Aux USA Google va investir dans immense parc de 200 km de long mais a 45 km des côtes . Exemplaire ....non .! .Par ailleurs l'éolien est beaucoup plus justifié outre atlantique . .tant qu'on n'aura pas compris cela l'éolien n'avancera pas en France . Les projets actuels sont dangereux et de deux sont un véritable massacre de toutes les économies liées a la pêche ou au tourisme .
    Aussi , pourquoi le gouvernement persiste il dans ces objectifs éoliens ? :
    première hypothèse il ont des copains a la SER ....SER qui devrait d'ailleurs s"appeler SPE syndicat des promoteurs éoliens . ...deuxième Hypothèse ..ils ont la trouille des anti nucléaires et khmers verts ....et donc pour avoir la paix ils sont prêt a sacrifier 20 milliards d'Euros des Français .

  • pour moi seul vergnet pour l'éolien statique , les Entreprises qui développent l'éolien flottant et l'hydrolien sont crédibles . Toutes les autres sont des affairistes sans scrupules dont l'environnement , l'humain et les économies en place sont bien le cadet de leurs soucis . ...

  • Le seul Khmer que l'on ait jamais vu ici, semble venir de s'exprimer.
    Vous n'aimez pas cette technologie et la trouvez moche et dangereuse sans argument et preuve.
    Je trouve, à titre perso les éoliennes aussi moches qu'une tour de centrale nucléaire ou un bloc d'usine thermique, mais ce n'est qu'un avis très subjectif.
    Et ce que l'on n'aime pas n'est pas forcément moche pour tout le monde. Autour de moi certains ont une vue sur des parcs et trouvent çà sympa et moderne.

    De même, accuser les groupes de la société civile et des particuliers qui ont investis dans cette technologie d'être des khmers verts ou des affairistes ne convaincra personne.

    Je vous recommande de militer pour le remplacement d'un parc éolien par une tranche d'EPR... Mais de préférence à côté de chez vous pour être crédible.

    Bien à vous

  • Je reconnais cependant a Arnaud Gossement de laisser s'exprimer ses opposants et anti éoliens. c'est pas le cas d'associations et partis verts qui censurent systématiquement les avis contraires ....pas trés démocratique . cordialement

  • A Socrate ....chacun ses Goûts et puis les centrales ont les a !!! et ça changera pas surtout avec ces bien pauvres éoliennes . en tous les cas moi je préfère avoir une centrale nucléaire dans le dos que d'avoir un rideau de pilonnes a hélices en face de chez moi et sur le tableau de dizaines de Km de côte . ...je suis pas un anti énergies renouvelable bien au contraire ...mais il faut choisir les bonnes , adaptées a la France et surtout respecter l'environnement ....le nucléaire a fait assez de dégat comme cela c'est inutile d'en rajouter avec ces monstrueuses éoliennes . green business factory faites comme google aux USA a 45 km ; investissez dans les technologies flottantes , investissez dans le recherche de solution de stockage , investissez dans l'hydrolien ....et nous serons copain ...dans ces conditions je pourrais même devenir écolo ! . cordialement

  • L'hydrolien, l'éolien flottant, l'hydrogène...techniques prometteuses, mais que fait-on avant 2025? La filière d'après, toujours d'après, plus loin, plus loin de chez moi.

  • @Jason
    Les gens sont déjà préparés à devoir tout acheter pas cher en Chine.
    Nous aurons donc un beau parc de la taille d'un pays avec des gens dont la survie financière dépendra du touriste chinois et dont les 3/4 des habitants seront en train de pleurer dans les bidons villes ; parqués...

    Bien à vous

  • C'est pourtant vrai, quelle horreur dangereuse, ces éoliennes... Elles ont dû déjà tuer des tas de gens, non, pour qu'elles suscitent une telle haine ?

    Par contre, le nucléaire, c'est que du bon, à tel point qu'on se demande bien pourquoi aucune centrale nucléaire n'est implantée près de Paris (pourtant centre de consommation d'électricité numéro 1 en France, et doté d'une rivière très capable de refroidir plein de réacteurs).

    Ne me dites pas que nos décideurs veulent couvrir la France de centrales nucléaires, mais surtout pas à proximité de leurs familles, je ne pourrais pas le croire...
    Je suis certain que si on obligeait tous les décideurs d'EDF, d'AREVA et tous les pro-nucléaires à s'installer avec leur famille à proximité d'une centrale nucléaire ils seraient 100% d'accord puisque tout est sous contrôle, non ? Moi de mon côté je suis d'accord pour m'installer avec ma famille à proximité d'une éolienne.

Les commentaires sont fermés.