Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les associations et le développement du parc photovoltaïque au sol

centrale_solaire_Reunion.jpgPlusieurs associations de défense de l'environnement ont publié une "note de position" exprimant leur position commune sur le développement du parc photovoltaïque au sol : CLER, RAC-France, FNE, WWF, GREENPEACE, LPO, HESPUL et SOLAGRO.

La note peut être téléchargée ici.

Lien permanent Pin it! Imprimer 4 commentaires

Commentaires

  • Je trouve ce document redondant puisqu'il reprend point par point ce qu'il est demandé dans les études d'impact depuis la circulaire de novembre 2009 auxquelles il convient d'ajouter tous les renforcements des règles administratives sur les zones naturelles.

    Juste une note personnelle en passant. Je préfère voir du solaire dans les champs plutôt que du blé ultra-subventionné en compétition avec une production mondiale excédentaire... Ce même blé génétiquement uniforme, amenant la pollution massive de nos sols, et la destruction de la faune. Au moins l'électricité est consommée à proximité, ou pas trop loin.
    Mais au fait ! Quelle biodiversité mérite notre soutien ? Celle qui était présente avant notre colonisation de l'espace, ou celle existante dans les champs de blé et de maïs ?? Quelle stupidité que l'extrémisme d'où qu'il vienne... Les voix de l'enfer sont pavées de bonnes intentions.

    Il est d'ailleurs plutôt surprenant de demander aux énergies renouvelables ce qui n'est pas demandé à l'agriculture...

    Enfin, pendant qu'on fait "suer" le français, et que l'on s'auto-flagelle, d'autres avancent.

    Bien à vous

  • C quoi ces clichés Mr SOCRATE, le blé n'est plus "ultra" subventionné, c'est pluôt de l'ultra light pour les prochaines années(sutrtout après 2013). Nous ne croulons pas sous les stocks de blé, ils correspondent à l'équivalent de 3 mois de consomation cette année (1 mois en 2007-2008). Moi je préfère voir du blé dans mes champs et des panneaux solaires sur mon hangar qui va stocker ce blé qui aujourd'hui est revendu à EDF mais demain permettra peut être de sécher mon grain ou de fournir de l'énergie à mon tracteur (électrique pourquoi pas). Vivement les bilans énergétiques dans les fermes et peut être se rendra-t-on compte que certains systèmes ne sont pas si efficaces que cela...
    Bien à vous
    Julien

  • C quoi ces clichés Mr SOCRATE, le blé n'est plus "ultra" subventionné, c'est pluôt de l'ultra light pour les prochaines années(sutrtout après 2013). Nous ne croulons pas sous les stocks de blé, ils correspondent à l'équivalent de 3 mois de consomation cette année (1 mois en 2007-2008). Moi je préfère voir du blé dans mes champs et des panneaux solaires sur mon hangar qui va stocker ce blé qui aujourd'hui est revendu à EDF mais demain permettra peut être de sécher mon grain ou de fournir de l'énergie à mon tracteur (électrique pourquoi pas). Vivement les bilans énergétiques dans les fermes et peut être se rendra-t-on compte que certains systèmes ne sont pas si efficaces que cela...
    Bien à vous
    Julien

  • C quoi ces clichés Mr SOCRATE, le blé n'est plus "ultra" subventionné, c'est pluôt de l'ultra light pour les prochaines années(sutrtout après 2013). Nous ne croulons pas sous les stocks de blé, ils correspondent à l'équivalent de 3 mois de consomation cette année (1 mois en 2007-2008). Moi je préfère voir du blé dans mes champs et des panneaux solaires sur mon hangar qui va stocker ce blé qui aujourd'hui est revendu à EDF mais demain permettra peut être de sécher mon grain ou de fournir de l'énergie à mon tracteur (électrique pourquoi pas). Vivement les bilans énergétiques dans les fermes et peut être se rendra-t-on compte que certains systèmes ne sont pas si efficaces que cela...
    Bien à vous
    Julien

Les commentaires sont fermés.