Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cohn-Bendit contre un rejet "en bloc" du Grenelle 2

DCB.jpgAlors que les critiques pleuvent sur le projet de loi Grenelle 2, Daniel Cohn bBendit fait heureusement preuve de sagesse et d'un courage politique évident en dénonçant le "rejet en bloc" d'un texte de plus de 200 articles. Merci à lui.

A titre personnel, je regrette que si peu de commentateurs aient pris la peine de lire le texte et pensent pouvoir le rejeter en bloc pour des motifs parfois extérieurs au texte lui-même. Car enfin, comment soutenir que les dispositions relatives à la performance énergétisue du bâtiment, à la trame verte et bleue seraient dépourvues d'intérêt ? Est-il permis de procéder à une analyse un peu plus juridique et un peu moins politicienne du texte ?

Je regrette profondément que cette loi soit devenue un enjeu politique. Je trouve même assez incroyable que certains responsables politiques qui soutiennent dans leur circonscription des projets grenello incompatibles, comme l'aéroport de Notre Dame des Landes ou uqi ont flingué la taxe carbone se permettent de rejeter le texte du Grenelle 2 car il ne serait pas assez vert... 

Alors oui, Daniel Cohn-Bendit a totalement raison d'appeler à la nuance dans ce débat assez irrationnel ou la petite phrase assassine l'emporte sur le raisonnement. Merci à lui !

Cohn-Bendit contre un rejet "en bloc" du Grenelle 2

(AFP) – Il y a 12 heures

PARIS — Le leader d'Europe Ecologie Daniel Cohn-Bendit s'est démarqué mardi de ceux qui "refusent en bloc" le projet de Grenelle II de l'environnement, les invitant à être "plus lucides" et à juger le texte "mesure par mesure".

"Je ne suis pas tout à fait d'accord avec les députés Verts et certains qui refusent en bloc maintenant le Grenelle II", a déclaré M. Cohn-Bendit sur RMC, appelant à "être plus lucide dans le débat".

"Je trouve qu'il faudrait voir mesure par mesure parce que je crois qu'il y a des mesures justes" et le ministre de l'Ecologie "Jean-Louis Borloo essaie de faire passer quelque chose justement du Grenelle de l'environnement", a-t-il estimé.

"C'est pas parce qu'un gouvernement de Sarkozy dit +il fait beau+ et qu'effectivement il fait beau, que je dois dire il pleut. C'est trop simple la politique comme ça", a-t-il dit

Lorsque le chef de l'Etat a déclaré que l'environnement "ça commence à bien faire" en mars au Salon de l'agriculture, "bien sûr c'était une bêtise" mais "ça arrive à tout le monde de dire des bêtises", a affirmé l'eurodéputé. Selon lui, "aujourd'hui Sarkozy paie les bêtises qu'il a dites sur l'environnement ces derniers mois".

Mardi matin, Noël Mamère, député Verts de Gironde, a estimé que le projet de Grenelle II avait été "vidé de son contenu" et n'était plus qu'"un astre mort", "un champ de ruines". Le président du groupe PS Jean-Marc Ayrault a, lui, déclaré que les députés socialistes était "partis pour voter contre" ce "mauvais texte".

Lien permanent Pin it! Imprimer 6 commentaires

Commentaires

  • Les polémiques stériles et les préjugés sont les deux plaies d'un véritable développement de l'écologie en France.
    En dehors de certains comme Daniel Cohn-Bendit ou Corinne Lepage, la plupart des politiques de gauche ou de droite pensent que pour exister publiquement il faut s'opposer a tout ce que "l'adversaire" propose. En faisant cela ils confondent "politique" et "boxe". Les combats de boxes c'est du spectacle pour les journalistes(qui se régalent de manière malsaine) mais au final il n'y a que des perdants.
    Pour oser dire publiquement que des personnes d'un parti politique "concurrent" peuvent avoir de bonne idées est un positionnement courageux, et l'écologie a davantage besoin de d'actions courageuses que de combats de Coq.

  • Ne pas divulguer ou ne pas relayer les faits suivants serait un crime contre l’humanité :



    Apprenez la réalité du système de Protection Industrielle , ou comment des NABO (Notables Agissant en Bande Organisée) usent et abusent de ce système et d’une justice à deux vitesses (celle des riches et celle des pauvres), pour spolier les inventeurs et violer les Droits de l’Homme, et ce en toute impunité, car agissant avec la complicité active ou passive dudit système, que l’on devrait appeler en fait : système de « dé-Protection Industrielle » !!

    Apprenez le sordide fonctionnement du système de «dé-Protection Industrielle » qui « légalise » des actes criminels !

    Apprenez comment une invention révolutionnaire concernant le traitement du CO2, se retrouve paralysée, et ce alors même que les « spécialistes » annoncent pour conséquence du réchauffement planétaire, des problèmes alimentaires pour au moins un milliard d’êtres humains d’ici 30 à 40ans, et ce alors même que les catastrophes climatiques se font de plus en plus nombreuses partout sur la planète ( et de plus en plus proches de nous : tempête Xynthia, de triste mémoire).

    Apprenez comment cette invention, vitale pour la survie de l’espèce humaine face à la « stérilisation carbonique », menace véritable du CO2 anthropique, est paralysée dans l’indifférence des dirigeants français et des médias alertés qui gardent le silence, pour permettre de générer de nouvelles taxes et pour continuer de dissimuler la vraie nature du système de « dé-Protection Industrielle » !

    Apprenez comment se met en place la « stérilisation carbonique », dans l’inconscience générale, alors qu’elle va réellement éradiquer toute forme de vie évoluée sur la Terre, et que cette technologie seule chance pour notre survie, existe et qu’elle est paralysée par le système de « dé-Protection Industrielle » qui soutient des NABO, par simple complaisance ou pour dissimuler sa vraie nature à des millions d’inventeurs, victimes à travers le monde de ce système abject !



    Ceci , hélas, n’est pas un canular… C’est la plus pathétique et la plus révoltante des vérités !



    Pour apprendre :

    Sur ces crapules : http://razlebol.skynetblogs.be/

    Sur la « stérilisation carbonique » : http://sosterrien.skynetblogs.be/

    En anglais pour diffusion internationale : http://sosterriensanglais.skynetblogs.be/

    Ne pas diffuser ces faits, serait un crime contre les inventeurs et un crime contre l’humanité…

    Que vous pourriez tous, payer très cher dans les années ou les mois à venir. Prenez en conscience avant qu’il ne soit trop tard !

  • Désolé pour vos mésaventures ...

    Mais en ce qui concerne le caractère primordiable de l'invention pour le monde ..

    Je doute fort que cette invention ait été déposée dans tous les pays du monde compte tenu du coût ... Donc elle est librement utilisable dans tous les pays où le brevet n'a pas été déposé...

    Ensuite même en France ... si elle n'est pas exploitée ou en début d'exploitation quatre ans après le dépôt de l'invention ... toute personne qui souhaiterait exploiter cette invention pourra le faire en demandant une licence obligatoire ...

    et si l'invention est de nature si importante ..Il y a la possibilité de faire délivrer des licences d'office par les autorités ..

    Enfin .... cela fait quelques annés que le dépôt a du être effectué.... la protection n'est que de 20 ans ... donc si cette invention a été déposée il y a 4/5 ans .. dans 15 ans elle sera librement exploitable par tous ...

    Pour la courte experience que j'ai des brevets ... votre histoire est un classique ... ce que j'ai connu : une personne a eu une invention intéressante protégée ....Il a été approché par une grand groupe industriel pour acheter le brevet ..Il a jugé le prix insatisfaisant ...et a décidé , compte tenu de sa fortune personnelle, d'investir et de realiser un prototype... 10 ans plus tard et apres quelques millions d'euros dépensés en se ruinant ...il avait un prototype inachevé dans une cour d'usine ( avec mise en demeure de vider les lieux de la part du proprie´taire de l'usine) ... il n'avait plus les moyens de terminer la mise au point du prototype ......et plus personne n'est intéressé à acheter à un prix élevé une invention qui sera bientôt dans le domaine public ...

  • Bonjour Arnaud,sos terrier , socrate, eliana et tous les autres,

    Déjà, je ne vous ai pas répondu d'abord personnellement mais sachez que toute cette histoire de "stérilisation carbonique" est inquiétante à souhait et méritera franchement qu'on s'y arrête sérieusement ....merci pour ts les liens.
    Mon esprit malade se disperse facilement aux quatre vents une fois encore, je vais essaye de synthétiser ici .
    " L'idée de justice " , livre d'Amartya Sen que je viens d'emprunter à la bibliothèque (..........STOP, VIVE LA DÉCROISSANCE et finie la consommation perpétuelle....) pourrait servir à illustrer mon propos mais je ne sais quelle citation choisir ....
    Décroissance dans la consommation ........ même des bouquins, il paraît....
    Dommâge pour moi .......
    Le prix Nobel d'économie met en avant le pouvoir dont chacun d'entre nous dispose pour vivre heureux.
    Ne tenant absolument à m'embarquer dans la critique d'un livre que je n'ai pas (encore) lu - il y a finalement beaucoup de gens qui font ça- mais les Références sont , semble t'il , multiples et très intéressantes.
    La conférence que vous donnez à Science-Po Lundi soir est-elle tout public ?

    virginie gavalda-deix

  • Avant Amartya Sen .. pour bien le comprendre ...Il faut faire un tour par John Rawls et son bouquin "theorie de la justice"

    dans l'esprit d'Amartya Sen tu pourrais consulter utilement des bouquins comme :

    "L'économie de l'environnement" de Philippe bontems et gilles rotillon

    et aussi "Le développement durable. Une perspective pour le XXI siecle" qui a comme organisateurs Jean-Paul Maréchal et Béatrice Quenault"

    le dernier nobel de l'économie a une démarche assez intéressante ...Elinor Ostrom notamment sur la meilleure capacité du secteur public de la gestion collective à gerer les biens communs

  • Bonjour à tous,
    John Rawls fait aussi déjà parti de mes centres d'intérêt.
    Les autres....pas encore mais c'est noté dans un coin bricolé de mon cerveau.
    Merci Philippe pour toutes ces références.
    La richesse des théories du libéralisme économique et politique explique mon intérêt actuel; on peut toujours trouver de nouvelles pistes d'exploration.
    Une autre : (C.Audart: "Qu'est-ce que le libéralisme ? Ethique, politique, société ( FOLIO essai aussi)
    C'est inépuisable, il me faut stopper les nouveaux centres d'intérêt.
    Je me croyais vaccinée à tout jamais de la sphère éco mais c'est un véritable puits sans fonds.
    A plus tard.
    Virginie

Les commentaires sont fermés.