Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le 24 novembre: prenez une heure de votre temps pour comprendre le sommet de Copenhague

Vous avez du en entendre parler… vous savez plus ou moins que c’est important, mais vous n’y comprenez pas grand chose… et vous aimeriez bien en savoir plus? Ou bien alors c’est un sujet qui vous passe largement au-dessus des oreilles - c’est sûr, la question du réchauffement climatique est tellement complexe qu’elle n’est pas très sexy… eh bien justement, prenez bonne note du rdv suivant:

Vous invitent le 24 novembre au soir

A une réunion d’information citoyenne sur LE SOMMET DE COPENHAGUE

Le sommet de Copenhague sur le changement climatique, tout le monde en entend parler, tout le monde sait que c’est une étape décisive dans la lutte contre le changement climatique, et pourtant presque personne ne sait vraiment :

  • Où nous en sommes à quelques jours du démarrage de ce sommet,
  • De quelle façon il va concrètement se dérouler,
  • Ce qui va y être débattu,
  • Quelles sont les options possibles
  • Quelles seront les conséquences en fonction de ce qui y sera décidé (ou pas),

Prenez une heure de votre temps pour vous mettre à jour sur un épisode décisif de notre histoire,

Avec l’intervention de représentants de France Nature Environnement, de l’IDDRI, Europe Ecologie, Youphil, d’autres…

Mardi 24 novembre à de 19h30 précises à 21h00
au Comptoir Général,

80 quai de Jemmapes, 75010 Paris, métro République
Un lieu inattendu dédié à la solidarité et à l’environnement

Entrée libre, faites passer le message!

Lien permanent Pin it! Imprimer 1 commentaire

Commentaires

  • Un de mes plus grandes préoccupations est la libération de 35 millions d'euros, la présidence de la République de la France, pour l'une des nouvelles techniques durable: la biotechnologie.

    Ainsi, FNE soutient évidemment cet objectif général, comme la vie est le fondement même de notre développement et notre bien-être, car à travers l'utilisation de la biotechnologie est possible d'avoir le domaine de la vie, afin que, par la nécessité de maintenir le marché si compétitif, il ya donc une plus grande chance de tirer profit de l'énergie renouvelée à l'agriculture.

    C'est aussi un moyen de créer de meilleures performances économiques et environnementales et à développer de nouvelles chaînes de carbone renouvelable, en remplacement de produits pétroliers, dont individeo interne devrait appuyer les OGM et les biocarburants, qui sont connus comme étant à risque élevé.

    Ainsi, il justifie sa proposition par la perte de parts de marché des exportations françaises de l'agriculture au cours des années récentes, en particulier contre les États-Unis et les pays émergents comme l'Inde, la Chine ou le Brésil.

    Mais tout cela n'explique pas l'importance de Copenhague, qui va au-delà de la biotechnologie, car elle prend beaucoup de suivi technique et scientifique pour la biotechnologie au travail.

    Donc ce que nous devons nous rappeler toujours que si les connaissances et la préservation de la biodiversité, préoccupée par le taux élevé de CO2 (investissements à long terme), et sont plus en phase avec les besoins de la population.

    Et le plus important, sans une dette si importante, pour augmenter l'énergie potentielle plus rapide et sans préparation, et mai conduire au chaos social et environnemental.

Les commentaires sont fermés.