Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Total : "le carbone c'est la vie"

total_si_ge_469_300_9823b.jpg

Les relations de Total, groupe pétrolier qu'il n'est plus nécessaire de présenter, avec l'Etat sont assez "intéressantes". On se rappelle qu'il y a peu, l'Etat a octroyé 7 millions d'euros à Total, en plein procés de l'Erika et dans l'indifférence générale, pour passer, sans débat et sans étude préalable, à la production d'agrocarburants de 2ème génération. Cette fois-ci, l'Etat a accepté de participé à la communication de la fondation Total. Martin Hirsh et le Groupe Total ont en effet signé un partenariat au terme duquel le groupe pétrolier contribuera à hauteur de 50 millions d'euros à un "Fonds d'investissement des expérimentations pour les jeunes".

A la lecture du dossier de presse qui met en avant les efforts de la société Total en faveur des jeunes, il apparaît cependant que les 50 millions seront investis d'ici à 2014 et seront principalement consacrés au financement.... de permis de conduire. Sachant que les voitures roulent encore majoritairement au pétrole, l'opération n'est pas totalement blanche pour Total. Si je soustrais de cette opération le coup habituel d'une campagne de communication, l'opération est au contraire tout à fait profitable pour Total dont l'image a été particulièrement chahutée en 2009, marquée par une litanie d'accidents, parfois mortels, sur ses sites industriels. D'autant plus profitable que dans une campagne de communication habituelle, il est difficile de mettre sur une même photo, le PDG de l'annonceur avec un Ministre.

Tout cela est d'autant plus surprenant que si la société Total se sert de ses relations au plus haut niveau de l'Etat, elle ne défend pas précisément la politique officielle du Gouvernement.

Ainsi, dans un entretien récent au Financial Times repris par l'AFP, le PDG de Total n'a pas hésité à déclarer : "Les gouvernements doivent évaluer les besoins de la planète en termes d'énergie et arrêtez de dire que l'on va développer les énergies solaires et puis s'apercevoir que ce n'est pas suffisant", déclare-t-il au quotidien britannique.

Plus encore, M de Margerie n'a pas hésité, à la veille du sommet de Copenhague et alors que les scientifiques multiplient les alertes sur la crise climatique, à affirmer : "Le carbone n'est pas l'ennemi, c'est la vie".

Ce genre d'affirmations sont bien entendu irresponsables mais le plus important est qu'elles donnent le sentiment qu'elles émanent d'une entreprise qui continue à avoir manifestement un certain sentiment d'impunité.

Pour vous informer sur la campagne de Greenpeace, c'est ici

Copenhague: le patron de Total met en garde contre une carence énergétique (AFP)

PARIS - Le directeur général de Total Christophe de Margerie met en garde, à l'approche du sommet de Copenhague, contre le risque que de nouvelles politiques environnementales détournent les investisseurs du secteur énergétique, dans un entretien au Financial Times jeudi.

"Les gouvernements doivent évaluer les besoins de la planète en termes d'énergie et arrêtez de dire que l'on va développer les énergies solaires et puis s'apercevoir que ce n'est pas suffisant", déclare-t-il au quotidien britannique.

"Le carbone n'est pas l'ennemi, c'est la vie", ajoute-t-il.

M. de Margerie souhaite que les gouvernements édictent des politiques claires afin que le secteur pétrolier puisse prendre des décisions en matière d'investissements.

"En tant que compagnie, nous ne pouvons pas prendre le risque d'investir sans savoir quel sera le cadre contractuel sur le carbone", précise-t-il.

Le sommet de Copenhague, qui aura lieu du 7 au 18 décembre et réunira plus de 190 pays, vise à établir un nouvel accord sur une réduction contraignante des gaz à effet de serre pour remplacer le Protocole de Kyoto qui expire en 2012.

Lien permanent Pin it! Imprimer 1 commentaire

Commentaires

  • Lourd, c'est du lourd. Rappelons aussi leurs slogans : "L'énergie est notre avenir, économisons-la !"
    ou "Vous ne viendrez plus chez nous par hasard"
    C'est sûr on vient par nécessité :-)

    Juste pour rire consultez : http://ecolagon.vip.nc/?p=253

Les commentaires sont fermés.