Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eoliennes : l'avenir de la filière se joue au Parlement (GreenUnivers)

greenunivers.jpgJe viens de publier une chronique relative à l'avenir de la filière éolienne sur le site "GreenUnivers"

Le titre : "Projet de loi Grenelle 2 : l’avenir de l’énergie éolienne en jeu"

Le projet de loi Grenelle 2 actuellement débattu au Sénat comporte en effet des dispositions et fait l'objet de propositions d'amendements susceptibles de porter atteinte au développement de cette énergie renouvelable.

Pour lire cette chronique c'est ici.  

 

Lien permanent Pin it! Imprimer 2 commentaires

Commentaires

  • POur payer le kwh des eoliennes qui est 4 fois plus cher que le kwh nucleaire, il faut payer sur vos factures EDF un supplement de " PRESTATIONS " soit 5 a 7 % du totai: Exemple
    Total electricité : 188.38 E
    Autres prestations : 11.91.
    Total a payer :200.29 E
    Le supplement est de 6 % sert a financer le kwh des eoliennes ! Pas d' accord
    De plus le rendement des eoliennes est faible : 25 % le quart du temps
    Les Allemands doivent reprendre le nucleaire et non arreter en 2021

    MICHEL GUEGUEN

  • S'il y a erreur sur la "notion" de rendement des machines éoliennes, l'analyse dans son ensemble est parfaitement exacte.
    Au niveau éolien, il est possible de produire 3 à 4 fois plus sur les meilleurs sites et près de 5 fois plus sur sites de vents de moyennes annuelles modérées, à même coût, voire moindre.
    C'est à dire qu'il conviendrait de laisser de coté un éolien médiocre issu de techniques d'hélice d'avion et mettre en place une utilisation rationnelle basée sur de vraies connaissances du domaine.
    A peu de surface de pales résulte peu de pression sur hélice et par conséquent peu de couple moteur, et ainsi, puisque la puissance est définie par le produit : COUPLE MOTEUR x VITESSE DE ROTATION, peu de puissance et finalement peu de production.
    L'éolien actuel n'est que le résultat d'une erreur fondamentale de choix.

    François Carré, ancien attaché de recherche au CNRS et à l'INSERM, président de l'association de recherche EOLE plus.

Les commentaires sont fermés.