Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C dans l'air : invité de l'émission sur la taxe carbone

c dans l'air.jpgJe suis aujourd'hui l'invité de l'émission "C dans l'air", présentée par Yves Calvi à 17h45 sur France 5.

Le sujet : la taxe carbone.

Lien permanent Pin it! Imprimer 3 commentaires

Commentaires

  • Très bonne intervention dans l'emission. Je regrette que vous n'ayez pas pu répondre un peu plus à ce monsieur qui trouve normal de manger des "oignons de Nouvelle-Zélande" et qui n'y voit aucun mal. De même, j'ai trouve plutôt frustrant la réponse de l'invité qui tournait à la dérision votre intervention sur le transport individuel à vélo. Penser automobile en matière de transport ne fait qu'accroître les problèmes en permettant des distances toujours plus grandes dans le quotidien.
    Il y a un travail énorme à faire en profondeur pour que l'on remette en question des schémas de vie absurdes qui n'ont qu'une centaine de vie d'existence...

  • Bonjour,

    Très bonne intervention
    Je regrette seulement que Jean-Marc Jancovici n'ait été sur le plateau avec vous.

    Quant à l'économiste qui pense que le CO₂ constitue seulement un problème de qualité de l'air...
    ou encore au journaliste qui s'en remet à des allégations de Claude Allègre...
    Que dire ?

    C'est triste de constater l'absence d'intérêt et de crédit au phénomène majeur de ce siècle qu'est le réchauffement climatique.

    C'est plutôt coupable me semble-t-il aussi de la part de journalistes qui, s'ils faisaient l'effort de lire (et pas seulement d'inviter) un tant soi peu leurs intervenants ne demeureraient pas aussi creux.

    Si l'on ne fait rien, l'aphorisme de Cioran: "Ma vision de l'avenir est si précise que, si j'avais des enfants, je les étranglerais sur l'heure" pourrait tragiquement perdre de son ironie désabusée.

  • Vous les écolos (politique), vous avez un sérieux problème. Ce problème est que vous croyez résoudre des soucis climatiques en ponctionnant de l'argent aux gens.
    Vous allez certainement y arriver (à ponctionner l'argent) mais vous n'allez pas résoudre le problème climatique qui nous guette.
    Vos préconisations sont particulièrement dangereuses dans le sens où vous ne faites aucun cas des conséquences de vos décisions.
    En effet, nous sommes dans une crise économique majeure et vous pensez en toute bonne foi que vos taxes et contributions et impots vont améliorer la situation.
    Grosso modo, vous prenez le problème par le mauvais bout et vous fermez les oreilles quand on essaye de vous le dire. Quand on vous demande de voir les choses d'un autre point de vue, vous campez sur votre position.
    C'est cette attitude qui est regretable et qui ne sert pas votre cause.
    Comme on dit souvent il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis.
    Je vous souhaite une bonne journée.

Les commentaires sont fermés.