Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Téléphonie mobile : intervention au Mardi de l'environnement

Lien permanent Pin it! Imprimer 2 commentaires

Commentaires

  • Restes à savoir quelle sera l'objectivité des études menées par les opérateurs.. Si c'est du même niveau que celles des lobbies des OGM, il va rester beaucoup de travail aux associations et aux particuliers. Mais au moins ca bouge..
    Merci

  • On parle assez des problèmes d'ondes liés à la téléphonie mobile, mais cela occulte l'autre problème, plus grave encore, celui de la wi-fi, qui s'est développée dans les immeubles (sans parler des bars, hôtels, fast-foods... autant de lieux potentiellement nocifs), là où vivent n'importe qui, enfants et personnes sensibles comprises, sans qu'AUCUNE loi ne permette un recours contre les voisins qui envoient leurs ondes wi-fi (micro-pulsées) en permanence depuis leur spot, par-delà le béton. Le retour au filiaire et la désactivation du wi-fi devrait faire l'objet d'une loi contraignante, mais c'est sans compter l'obstacle des lobbys et des individualismes indifférents à ceux qui en subissent les conséquences néfastes. Déjà que très peu de personnes utilisent actuellement encore l'oreillette, pourtant indispensable (outre la fonction main-libres) pour tenir à une distance d'au moins 20 à 30 cm le portable en fonctionnement, qui fonctionne alors comme une antenne, en particulier dans les transports, qui plus est collectifs. L'abscence de véritables lois contraignantes, à visée de précaution, pour modifier les comportements actuels, devenus très répandus, résonne comme une irresponsabilité criminelle à mes yeux, à la fois gouvernementale, industrielle et sociétale.

Les commentaires sont fermés.