Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La relance doit être verte, pas grise !

Sarko relance douai 4 12 08.jpgCommuniqué FNE : Projet de loi de relance : la relance doit être verte, pas grise !

L'Assemblée Nationale a commencé l'examen ce jour du projet de loi de relance de l’économie, en procédure d'urgence. Plusieurs dispositions de ce texte intéressent la protection de l'environnement et la mise en oeuvre des engagements du Grenelle. Première analyse de FNE.

Rappel des faits. Le Gouvernement a décidé d’aller très vite et les principales mesures du Plan de relance sont votées actuellement à l’Assemblée. Ce plan, décliné en trois lois et neuf décrets, prévoit l’injection de 26 milliards d’euros dans l’économie. France Nature Environnement appelle à la nécessaire éco-conditionnalité de ces investissements publics.

Verdissons la relance. Sébastien Genest, Président de FNE, souligne : « La relance doit être verte et pas grise. Elle sera verte si le Gouvernement se sert de la feuille de route du Grenelle pour assurer la transition économique. Elle sera verte si le Gouvernement s’engage dans un New Deal écologique que Nicolas Sarkozy lui-même avait annoncé le 25 octobre 2007, dans son discours de restitution des engagements du Grenelle. Pour nous les choses sont claires : pour 2009, nous avons une feuille de route – celle du Grenelle -, un objectif – Copenhague - et un impératif : une relance verte ».

Bruno Genty, responsable de la mission économie de FNE précise : « De manière générale, il faut adapter l’existant : rénover le réseau ferroviaire et relancer le fret, rénover les outils industriels pour fabriquer des produits éco conçus, rénover le bâtiment existant dans un contexte de chute du nombre des mises en construction. A l’inverse, se lancer dans des projets de nouvelles autoroutes ou assouplir le régime des installations classées ne créera pas des emplois tout de suite et n’aboutira qu’à dégrader encore davantage notre l’environnement ».

Réforme des installations classées : la fausse bonne idée. Dans son plan de relance, le gouvernement propose aussi la simplification de plusieurs procédures administratives. Au nombre des mesures phares : la création d’un nouveau régime d’enregistrement des installations classées pour la protection de l’environnement. Pour Arnaud Gossement, porte parole de FNE : « Le Gouvernement n’a pas peur des paradoxes : dans un but de simplification administrative, il crée une nouvelle procédure d’autorisation de création d’activités industrielles. C’est juste un vieux projet, qui n’a pas été discuté lors du Grenelle et qui baisse le niveau d’exigence écologique. »

FNE a demandé et obtenu l’organisation d’une réunion en janvier sur le dossier relance verte, pilotée par Jean-Louis Borloo. FNE veillera à ce que la relance économique aille vraiment dans le sens de l’environnement et de l’esprit du Grenelle.

NB : Pour consulter le projet de loi de relance économique sur le site de l’Assemblée Nationale, consultez le site de l'Assemblée.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.