Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Grenelle: la taxe poids lourd "vidée de son contenu" selon les écologistes

photo AFP camions.jpgGrenelle: la taxe poids lourd "vidée de son contenu" selon les écologistes
(Dépêche et photo AFP)

PARIS - La taxe poids lourd ou "éco-redevance", adoptée mercredi soir à l'Assemblée nationale, a été "vidée de son contenu" en raison de trop nombreuses exceptions et aménagements, ont regretté jeudi les écologistes.

"Pour la forme, le principe de la taxe poids lourds pour laquelle nous militons depuis plusieurs années (...) est enfin voté", a indiqué Michel Dubromel, de France Nature Environnement (FNE), qui regroupe 3.000 associations.

"Malheureusement, ce principe trépasse sous le poids des exceptions et des aménagements. Nous sommes déçus par ce recul sur un acquis essentiel du Grenelle de lenvironnement", a-t-il ajouté, jugeant que dans sa rédaction actuelle, le texte "vide de son contenu" cette mesure emblématique.

Parmi les changements inacceptables dénoncés par les écologistes, figure un amendement qui stipule que l'État étudiera des mesures à destination des transporteurs "permettant d'accompagner la mise en oeuvre de la taxe".

"Il est à craindre que ces mesures ne privent la taxe de tout intérêt environnemental", commente FNE.

Selon le texte adopté par les députés, cette éco-redevance "pourra" être prélevée sur les poids lourds à compter de 2011. Le texte prévoit par ailleurs des "aménagements" de la taxe en fonction en particulier de l'absence de mode de transports alternatifs à la route.

Même réserve du côté du Réseau action climat (RAC), qui estime que "le double objectif de transfert modal (de la route vers le rail et les voies d'eau) et de nouvelles ressources financières (pour financer les alternatives à la route) risque très fortement de ne pas être atteint".

"La fin de la suprématie routière est encore loin", ajoute le RAC, à la lecture des articles adoptés par les députés au cours de la nuit.

(©AFP / 16 octobre 2008 15h36)

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.