Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A 45 : et une autoroute de plus !

A la lecture du journal officiel de ce matin : une bonne nouvelle. En effet, le gouvernement vient de "déclarer d'utilité publique" la création d'une nouvelle autoroute ! Bienvenue à l'A45 qui permettra de relier Lyon à Saint Etienne. Certes, certains esprits chagrins souligneront que le Grenelle de l'environnement portait la promesse d'une modération des ardeurs des bétonneurs, d'autres rappelleront que le pétrole devient cher, qu'il faut réduire nos émissions de gaz à effet de serre, qu'on a promis de développer le fret et le transport ferroviaire.....Rien n'y fait. Une autoroute de plus, voilà la bonne idée.... Pendant ce temps là, l'élaboration concertée d'un schéma national des infrastructures routières qui permettrait d'évaluer précisément les besoins routiers éventuels en France, se fait toujours attendre. Le bilan du Grenelle de l'environnement "un an aprés" risque de tenir en quelques lignes à ce rythme là..
Voici le Communiqué de presse diffusé à l'instant par FNE, FRAPNA et la SCL
A45 : les incohérences de la politique du tout-routier.

Mercredi 16 juillet, Jean-Louis BORLOO, Ministre d’Etat de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire, a signé la déclaration d’utilité publique de la deuxième Autoroute 45 Saint-Etienne-Lyon. Se plier ainsi aux pressions de certains élus locaux, avec le soutien des milieux économiques locaux est d’une incohérence totale avec les politiques affichées du Gouvernement en matière de développement durable!

Les associations ont toujours mis en avant des alternatives concrètes et possibles à ce projet d’autoroute. L’autoroute existante A47 doit être requalifiée pour être sécurisée et pour fluidifier le trafic. Les capacités des trains TER Lyon-Saint-Etienne et la qualité des services sont à augmenter. Cette liaison ferroviaire est en effet en plein essor et peut atteindre 70 000 voyageurs par jour !

Noël Collomb, Co-Président de l’Association de Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais, dénonce :
« Cette déclaration d’utilité publique est une catastrophe, totalement contradictoire avec les engagements de la France en matière de réduction des gaz à effet de serre au niveau international et européen ; et contraire aux conclusions du Grenelle de l’environnement. Pour les Lyonnais, cela implique une augmentation du nombre de véhicules en circulation. Pour les Stéphanois, ce sont des délocalisations d’emplois vers Lyon qui sont en jeu. Et pour les riverains, c’est tout le développement d’une arboriculture et d’une viticulture AOC de qualité qui est en cause ! »

Michel Dubromel, responsable transports à FNE, complète :
" Une fois de plus, les collectivités publiques renoncent à financer des solutions d'aménagement du réseau existant ou de réalisation de transports alternatifs. Ils choisissent la solution de facilité : une autoroute, bien que génératrice de pollution, mais avec un financement assuré par un concessionnaire. Une drôle de version du développement durable!! »

La fédération France Nature Environnement, avec sa fédération régionale la FRAPNA, l’Association de Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais (SCL), l’association de sauvegarde des Coteaux du Jarez (SCJ) et le collectif DARLY (se Déplacer Autrement en Région Lyonnaise) considèrent que l'A45, conçue à l'époque où le baril de pétrole était à moins de 30 dollars alors qu'il dépassera 200 dollars d'ici la fin 2008, est un projet du siècle passé qui peut et doit être abandonné.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.