Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Décision du G8 à Toyako sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre : un objectif de plus ….


Communiqué FNE
Selon l’AFP, les dirigeants des huit pays les plus industrialisés se sont accordés mardi au Japon sur la nécessité de réduire "d'aumoins 50%" d'ici 2050 les émissions mondiales de gaz à effet de serre. Réaction de France Nature Environnement.


Passons d’une politique d’objectifs à une politique de moyens

France Nature Environnement est déçue par la décision du G8 de se contenter d’un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, en retrait par rapport aux engagements européens. Arnaud Gossement, porte parole de FNE souligne : « Le G8 est la preuve qu’en matière de dérèglement climatique, nous ne sommes toujours pas passés d’une politique d’objectifs à une politique de moyens ! Arrêtons de tergiverser sur la nécessaire division par 4 de nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 : passons aux actes, il y a urgence.»

L’engagement en trompe l’œil des Etats Unis

La volonté affichée des Etats-Unis de s’engager enfin sur un objectif est un leurre dés l’instant où ils subordonnent leurs propres efforts à la "contribution de toutes les principales économies", notamment les pays émergents tels la Chine ou l'Inde.

FNE rappelle que l’objectif de réduction des GES est juridiquement non contraignant et n’a de valeur que diplomatique.

Ne discutons plus du facteur 4 : agissons !


Lutte contre la dégradation des sols, lutte contre la déforestation, réduction des émissions de GES des voitures, réduction de la production de viande, réduction du recours aux pesticides, réduction de la consommation d’énergies et de notre dépendance aux hydrocarbures : autant de sujets sur lesquels France Nature Environnement attend des actes, des décisions et pas du baratin sur des objectifs à atteindre dans des décennies ! Malheureusement, sur tous ces sujets, les progrès se font attendre !

Arnaud Gossement, porte parole de FNE ajoute : « pendant que l’on glose à l’infini sur les objectifs de réduction des émissions de GES, les lobbys ne se trompent pas de cible et ne perdent de pas de temps : la démolition en règle de la directive sur la protection des sols en est un bel exemple ! »

Sur la méthode : et les citoyens ?

France Nature Environnement répète encore et toujours qu’une politique ambitieuse de protection de l’environnement exige une implication citoyenne. Sans prise de conscience globale sur tous les territoires, la Terre continuera de se réchauffer.

Lien permanent Pin it! Imprimer 2 commentaires

Commentaires

  • Pas besoin de lire : il suffit de regarder la photo de nos costumés qui ont l'air de pingouins une pelle à la main; tous les beaux discours ne masqueront pas le décalage qui s'est opéré entre l'homme et la nature.Alors les députés ont dans le cadre du développment durable décidé de "tomber la cravatte" ce qui économisera x% d'énergie de climatisation.C'est ce qu'on appelle sans rire un changement de paradigme.

  • Outre les aspects abordés par Arnaud Gossement et Di girolamo ...Il convient d'ajouter les réactions des pays du G5 (Chine Brésil Inde Mexique et Afrique du Sud) ... qui lors de ces réunions ont tranquillement annoncé qu'ils n'entendent pas prendre d'engagement de réduction avant que les pays du G8 ne portent leurs efforts à 85/90 % de réduction de GES ..Autrement dit, ils bottent en touche, en fixant des conditions inacceptables pour les pays du G8 et de l'OCDE de manière plus générale ...Ils veulent d'abord préserver leurs capacités de développement pour rejoindre les pays du Nord ... qui eux de leur côté ne veulent pas se voir rejoindre ... C'est franchement inquiétant ... Car si on en croit les prévisions du dernier World Energy Outlook 2007 les besoins mondiaux en énergie devraient augmenter de 55 % à l'horizon, 2030 et 74 % de cette demande additionnelle proviendrait des pays en développement, dont 45% de la Chine et de l'Inde.. et notamment la Chine est annoncée dépassant les USA en consommation d'énergie en ...2010 ( page 44 et 73 du rapport)

Les commentaires sont fermés.