Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Discours de Nicolas Sarkozy sur le Grenelle : qui faut-il convaincre ?

Mardi 20 mai 2008, le Président de la République a prononcé au Zénith d’Orléans, un discours relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement. Réaction de France Nature Environnement.

Pour Sébastien Genest, Président de FNE : « FNE prend acte avec satisfaction de l’engagement personnel du Chef de l’Etat pour garantir la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement. Eu égard à l’importance de l’enjeu, cet engagement est indispensable. Toutefois, France Nature Environnement note un décalage entre le discours et la gestion actuelle de l’après Grenelle. Le discours de Nicolas Sarkozy était fait pour convaincre mais…qui faut-il convaincre ?! C’est au cœur de l’Etat que s’expriment les résistances. Pour en sortir, il faut de toute urgence créer cette nouvelle gouvernance à 5 que le Chef de l’Etat appelle de ses vœux ».

Dans son discours, le Président de la République a rappelé l’importance du nouveau processus de décision en matière environnementale qui suppose que soient constamment informés, consultés et associés les représentants des 5 collèges d’acteurs du Grenelle : Etat, collectivités locales, patronat, syndicats, associations.

Pour le Président, c’est grâce à cette nouvelle gouvernance à 5 que certaines décisions comme l’interdiction du maïs OGM MON 810 ont pu aboutir. Malheureusement, ce discours ne se traduit pas encore dans les faits. Ainsi,

Un projet de loi sur la responsabilité environnementale est actuellement examiné au Sénat sans consultation préalable,
L’élaboration concertée du schéma national des infrastructures se fait toujours attendre,

Le Président de la République a également déclaré :

Que toutes les lois post Grenelle seraient votées d’ici fin 2008 pour mise en œuvre effective du Grenelle début 2009,
Que la thématique de l’Etat exemplaire est essentielle,
Que la France s’engagerait au niveau européen pour la création d’une taxe climat/énergie.

Lien permanent Pin it! Imprimer 1 commentaire

Commentaires

  • Il faut convaincre ...FNE(!) : le fonctionnement de l'état et des collectivités publiques est totalement inadapté à l'enjeu écologique . A nouvel enjeu , nouvel outil. Tant que vous n'aurez pas compris cela ......L'état et les collectivités publiques impulsent des politiques disparates et jamais UNE ligne politique globale et directrice parce qu'on est dans un système de libéralisme politique: liberté pour tous et dictature du marché. ET dans ce système tout le monde se tient par le barbichette : pas moyen d'en sortir ! Il n'y a pas de pilote dans l'avion . Malgré les annonces rassurantes de l'hôtesse , le crasch est prévu et va venir nous réconcilier .

Les commentaires sont fermés.