Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Résultat de la Commission mixte paritaire sur le projet de loi OGM : pas une surprise mais une occasion ratée….

Communiqué France Nature Environnement - Jeudi 15 mai 2008

Résultat de la Commission mixte paritaire sur le projet de loi OGM : pas une surprise mais une occasion ratée….

A la suite de l’adoption d’une question préalable déposée par le député André Chassaigne, l’Assemblée nationale a rejeté avant-hier le projet de loi sur les OGM, lequel n’a pas été abandonné mais renvoyé par le Gouvernement en commission mixte paritaire. Cette dernière s’est réunie hier. Réaction de France Nature Environnement.

Les 7 députés et 7 sénateurs qui composaient la Commission mixte paritaire auraient décidé de ne pas modifier le texte du projet de loi sur les OGM qui sera donc de nouveau soumis au vote du Sénat puis de l’Assemblée nationale.

Pour France Nature Environnement, fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement, qui s’est très activement investie dans les débats parlementaires depuis leurs débuts, ce résultat n’est pas une surprise car les deux assemblées avaient déjà voté en termes identiques la quasi totalité du texte.

Toutefois, Lylian Le Goff souligne : « Nous savions que le vote de la question préalable déposée par le député André Chassaigne ne mènerait pas à l’enterrement du projet de loi sur les OGM. FNE est cependant déçue que les parlementaires n’aient pas saisi cette occasion, que constituait la réunion de la Commission mixte paritaire, pour améliorer la rédaction d’un projet de loi encore très perfectible. La Commission n’a donc tenu aucun compte des motifs pour lesquels des députés de la majorité se sont abstenus ou ont voté pour la question préalable ».

Arnaud Gossement ajoute : « Le projet de loi sur les OGM devrait désormais être voté au Sénat puis à l’Assemblée nationale, les 27 et 28 mai. Pour ce dernier round, FNE demande à ce que les parlementaires bénéficient d’une totale liberté d’expression pour que tous les citoyens comprennent que leurs élus partagent leurs préoccupations face aux risques inacceptables des OGM ».

Lien permanent Pin it! Imprimer 1 commentaire

Commentaires

  • hier on criait à la bonne santé de la démocratie.. force est de constater que le réveil a été plus difficile ce matin...90% des français sont anti-ogm , et cela ne suffit meme pas a faire plier ce gouvernement ( soit disant à la poigne de fer... sic)En effet, la majorité s'est concerté autour d'une table ronde et il en est ressorti ceci:le projet restera tel quel, pas un seul changement , la loi restera en l'etat et sera surement revotée , cette fois ci , majoritairement par les députés UMP...Finalement le gouvernement semble bcp plus à l'aise lorsqu'il s'agit de bomber le torse devant l'éducation nationale ou les fonctionnaires plutot que devant les lobbies ( agro alimentaire en l 'occurrence... Quel courage face a l'immobilisme ! quelle belle leçon de démocratie!on nous prend vraiment pour des cons...http://www.impots-utiles.com/ogm-projet-de-loi-rejete-a-l-assemblee-nationale.php

Les commentaires sont fermés.