Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pesticides : le scandale continue

Le Ministère de l'agriculture vient de publier un communiqué pour présenter le "Plan ECOPHYTO 2018". Officiellement, ce plan est destiné à traduire dans les faits les conclusions du Grenelle de l'environnement : réduire le recours à ces produits toxiques dans un délai de 10 ans, retirer du marché dés maintenant les substances les plus dangereuses. On applaudit des deux mains ? Non, pas vraiment. Prenons le cas du Paraquat. Cet herbicide est trés toxique pour la santé et l'environnement et l'OMS a dû sonner l'alarme. La Suède a d'ailleurs attaqué devant le tribunal de première instance des communautés européennes l'autorisation de commercialisation qui avait été délivrée par la Commission européenne. Sans surprise, le Tribunal annule, le 11 juillet 2007, ladite autorisation, au motif principal que la Commission s'est fondé sur des études de risques trés légères. Réaction du Ministre de l'agriculture par communiqué du 20 septembre 2007 : la France va exécuter cette décision de justice et s'assurer du retrait des autorisations de mise sur le marché de produits contenant du Paraquat. Or, le problème est bien là : si on interdit la commercialisation d'un produit toxique, que se passe-t-il pour les stocks. Dans les faits : le risque est de continuer de pulvériser des pesticides reconnus dangereux et interdits. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. La preuve par ce communiqué du 29 janvier 2008 sur le plan "Ecophyto 2018" qui précise : "S’agissant des stocks, les préparations ne seront plus autorisées à la distribution à compter du 30 avril 2008 et à l’utilisation par les agriculteurs à compter du 31/12/2008". Tout ceci est d'autant plus triste que cette annonce intervient aprés l'autorisation de l'insecticide "Cruiser" contre laquelle les apiculteurs viennent d'engager une action en justice.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.