Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Erika : pourquoi Total fait-elle appel ?

J'ai beau tourner la question dans tous les sens, lire la presse, débattre avec des confrères, je n'ai toujours pas trouve la réponse. Une chose est sûre, j'ai perdu un paris. Certes, Total a été condamnée par le Tribunal de grande instance de Paris. Toutefois, il n'est pas toujours opportun d'interjeter appel d'un jugement défavorable. De plus des considérations extra juridiques interviennent toujours dans la prise de ce type de décisions. En saisissant la Cour d'appel de Paris, Total prolonge l'exposition médiatique de cette catastrophe maritime et écologique. Au lieu de jouer les grands seigneurs et de préparer un plan de communication sur le développement durable, le pétrolier contribue a ce que les images d'oiseaux mazoutes et de plages souillées par du fuel visqueux continuent de passer sur les télés. Bizarre. Le motif de l'appel ne peut être financier. Le montant de l'amende et des dommages intérêts sont sans commune mesure avec les bénéfices du groupe condamne. Les dirigeants de Total ne mettent d'ailleurs pas ce motif en avant dans leurs déclarations. Plus encore, ces derniers s'engagent a regler les dommages intérêts quel que soit le résultat de l'appel. Le préjudice écologique ? Le simple risque que ce dernier soit confirme par la Cour d'appel aurait du décourager sa saisine,et ce, alors que les sommes allouées sur ce fondement par le Juge de première instance sont très raisonnables. Le simple refus d'assumer une quelconque responsabilité juridique ? Soyons sérieux, Total ne compte sans doute pas que la Cour réforme intégralement le jugement entrepris. Surtout, sa responsabilité est déjà certaine pour tous les observateurs. Alors ? Pourquoi ? Le débat continue. En toute hypothèse, les parties civiles formeront toutes un appel incident la semaine prochaine et elles y sont d'ailleurs poussées fortement par Total qui n'a pas hésité a les provoquer en prétendant subordonner le versement des dommages et images a l'engagement de ne pas faire appel. La réaction des parties civiles ne s'est pas fait attendre et était évidemment prévisible par Total. La stratégie véritable de celle-ci demeure donc bien mystérieuse.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.