Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Erika : le Juge vient-il de créer un droit à détruire ?

Rarement une décision de justice aura autant suscité de commentaires dans la presse et créé de telles avalanches de mails..L e débat est particulièrement vif entre ceux qui considèrent que le Tribunal de Grande instance de Paris a maltraité le code pénal, ceux qui considèrent qu'il a eu raison de le faire, sans compter tous ceux qui font déjà des pronostics sur les chances d'annulation de ce jugement en appel. Bref, ledit jugement est historique et comme tous les grands arrêts, il ne fait pas de doute que le Juge a forcé les textes en prenant davantage en compte leur esprit que leur lettre. Toujours est il qu'il a ouvert un débat passionnant et rappelé que le droit n'est pas une fin en soi. Il est surprenant de constater que même du côté des écologistes, des réserves sont exprimées quant au bien fondé de ce jugement. Le débat sur la financiarisation de la nature fait peur et comporte des risques de dérive, notamment quant à la création d'un "droit à détruire". En effet : si, par exemple, une compagnie pétrolière en a les moyens, peut elle par avance choisir de détruire la biodiversité ? Peut elle au surplus s'assurer pour cela ? Bref, les avalanches de mails ne vont pas cesser de sitôt.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.