Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La France va enterrer à Bruxelles un texte essentiel pour la protection des sols..


Ce jeudi 20 décembre, lors du Conseil des ministres de l'environnement de l'Union européenne, à Bruxelles, Nathalie Kosciusko-Morizet devrait voter contre l'adoption de la directive relative à la protection des sols. Il s'agit pourtant d'un texte trés très important pour la protection de l'environnement.

En cas de vote négatif de la France, le texte sera enterré et le sol, contrairement à l'eau ou à l'air ne fera pas l'objet de protection spécifique avant plusieurs années. Il est inutile de souligner que ce texte représente une traduction d'une partie des conclusions du Grenelle.
Les infos que je reçois ce mercredi soir depuis Bruxelles sont mauvaises et confirment que la France va voter contre : c'est presque certain puisqu'une tentative de négo de dernière minute (dont j'ignore les termes) avec la présidence portugaise aurait tourné court...
Ce jeudi 20 décembre, je vous invite toutes et tous à regarder en direct, à partir de 10h, le Conseil des ministres de manière à entendre les motifs que la France va avancer pour tenter de justifier un tel vote. Il semble que le Grenelle ait échoué sur un point : convaincre nos décideurs de ne pas tenir compte du seul coût de la protection de l'environnement mais le mettre en balance avec le coût de l'absence de protection de l'environnement.

http://www.consilium.europa.eu/cms3_applications/applications/openDebates/openDebates-PREVIEW.ASP?id=455&lang=en&cmsID=1105

Merci de faire passer ce message.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.