Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pollution automobile : le droit de polluer moins


C'est à se demander si le droit n'est pas d'abord le résultat d'un rapport de forces. Chacun sait que le trafic automobile contribue, notamment aux émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du dérèglement climatique. Ainsi au moment où les constructeurs frnaçais ont la bonne idée de mettre des 4x4 sur le marché, la Commission tape du poing sur la table pour abaisser enfin à 120g la moyen des émissions de GES des véhicules neufs vendus chaque année. La raison de son mécontentement est sans doute liée au fait que les constructeurs européens ont longtemps milité contre l'adoption de règles contraignantes en promettant notamment de s'autodiscipliner. Malheureusement, le Greenwashing et les plans de développement durable n'ont pas permis de baisser les émissions de GES : la moyenne reste à 160g et c'est encore trop. La Commission européenne va donc légiférer : changement de stratégie pour les représentants des constructeurs allemands qui fabriquent les véhicules les plus polluants (173g en moyenne) : on ne se bat plus contre l'adoption de règles contraignantes (c'est trop tard), on se bat pour que ces dernières soient les moins contraignantes possible. Ainsi, la Commission aurait accepté de moduler la norme d'émission de GES en fonction du poids du véhicule et la question des sanctions fait rage. Rendez vous donc le 19 décembre pour connaître le résultat du débat entre commissaires européens et le canevas de la future réglementation qui sera proposée.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.