Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trop téléphoner nuit-il à la santé ?


Voici un sacré pavé dans la mare. Selon cet article, une étude indépendante, en partie financée par l'OMS et non par les opérateurs eux mêmes démontrerait l'existence d'un lien de cause à effet entre l'utilisation du téléphone portable et le développement de certaines tumeurs. L'article précise : "Sans ambigüité aucune, les auteurs relèvent « un lien de cause à effet entre l'utilisation des portables et le développement de tumeurs des glandes parotides ». Et plus l'usage du téléphone est prolongé, plus le danger paraît important. « Le risque est (ainsi) augmenté de 50% chez les personnes qui utilisent leur portable pendant plus de 22 heures par mois » poursuivent les auteurs". A n'en pas douter, cette étude, outre l'inquiétude qu'elle ne manquera pas de soulever, posera la question de la crédibilité des expertises scientifiques conduites jusqu'alors et contraindra les autorités publiques à l'adoption rapide de normes protectrices et contraignantes en ce domaine. On se rappelle de la polémique qu'avait déjà créée une étude diligentée par l'AFSSE sur les portables.

Lien permanent Pin it! Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.