Remaniement : quel avenir pour les énergies renouvelables ? (14 novembre 2010)

2031339856.jpgC'est donc la principale nouvelle de ce soir, marqué par un remaniement sans surprise : le superministère de l'écologie n'existe plus et est amputé de l'administration de l'ébergie. Bad news.....Analyse.

Comme vous le savez, la Direction générale de l'énergie et du climat a été détachée du ministère de l'écologie qui sera piloté par Nathalie Kosicusko-Morizet. C'est désormais Eric Besson qui sera le ministre en charge de l'énergie.

Deux mauvaises nouvelles donc. Non seulement, l'administration de l'énergie est détachée de l'environnement mettant ainsi (trés à mal) une dynamique issue du Grenelle de l'environnement mais, de plus, c'est un ministre sans doute peu porté à remettre en cause le tropisme nucléaire de l'Elysée et de Matignon qui prend la main sur l'énergie. Certains responsables d'EDF et d'AREVA ont dû sabler le champagne ce soir.

Les turbulences qu'ont connues ces derniers temps les énergies renouvelables démontrent qu'au sein de l'Etat, une résistance certaine à la remise en cause du modèle énergétique hérité des trente glorieuses. Avec le rappel à Bercy de la direction de l'énergie et la désignation de Patrick Ollier, "ami" des éoliennes au ministère des relations avec le Parlement, l'avenir des énergies renouvelables est assez incertain.

Il est craindre que cette période de turbulences se prolonge un peu avec un tel schéma ministériel. Et la résistance doit s'organiser...

22:45 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : direction de l'énergie, besson, remaniement | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |