Climat : la seconde mort du sommet de Copenhague demain ? (30 janvier 2010)

reuters_14.jpg

Les Etats signataires de l'"accord de Copenhague", en décembre 2009, doivent notifier, au plus tard demain, à l'UNFCC leurs objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020. Il se pourrait que cet engagement soit violé.

Le Ministère de l'Ecologie vient de publier un communiqué qui précise que "La France et l’Union européenne viennent de signer l’accord de Copenhague et présentent un objectif de réduction d’émissions de gaz à effet de serre de 20 %, voir de 30% sous conditions d’effort comparable des autres pays, d’ici 2020 par rapport à 1990. Une lettre commune des 27 États membres a été adressée jeudi au secrétariat de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques".

Le Ministère publie également la liste des notifications qui peut être consultée ici. Cette liste est désespérante. Non seulement tous les Etats n'ont pas notifié leurs engagements, non seulement ceux qui l'ont fait n'ont pas progressé depuis Copenhague mais surtout les engagements pris sont trés faibles. Ils ne permettront absolument pas de répondre à la crise climatique. La base de l'engagement est plus souvent 2005 que 1995, et la quasi totalité des Etats subordonne tout effort à ceux des autres.

Demain c'est donc la seconde mort du sommet de Copenhague. Tant mieux ?

10:31 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : copenhague, climat, notifications | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |