OGM : petites négociations entre amis ?! (10 décembre 2008)

Communiqué de presse FNE - Mardi 9 décembre
Champ de maïs transgénique.jpg
France Nature Environnement apprend avec le plus grand étonnement l'organisation au sein du Ministère de l'Agriculture de réunions relatives à un projet d'arrêté ministériel sur la coexistence entre cultures OGM et non OGM.

FNE déplore un tel comportement de la Direction générale de l'Alimentation du Ministère de l'Agriculture et demande à ce que le Haut Conseil des Biotechnologies soit saisi de ce dossier, conformément à la loi sur les OGM du 25 juin 2008 (article 6).

Pour Lylian Le Goff, responsable du dossier OGM pour FNE : « Ces négociations dans le dos des associations traduisent le mépris de certaines administrations et lobbys pour la logique du dialogue propre au Grenelle. On comprend bien que le Grenelle les dérange puisqu'en a résulté d'une part, une loi qui affiche clairement la volonté de préserver l'intégrité des territoires des contaminations transgéniques, d'autre part, une clause de sauvegarde activée au motif, notamment, que les distances de contamination sont de l'ordre de plusieurs kilomètres et non de quelques mètres. A défaut de tenir compte de faits scientifiques avérés lors de travaux contradictoires et pluralistes, qu'au moins les dispositions légales soient respectées ! ».

Arnaud Gossement, porte parole, ajoute : « FNE, qui siègera au Haut Conseil des bioetchnologies, refuse la politique du fait accompli et refusera de travailler à partir d'un texte rédigé sans que tous les acteurs du Grenelle n'aient été consultés. »

11:29 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |