Gorges du Verdon : le danger s"eloigne mais la mobilisation se poursuit (08 novembre 2008)

Suite de l'affaire. Le Maire de Nice a rendez vous le 26 novembre avec Jean-Louis Borloo pour tenter de le convaincre de relancer un projet fou : construire une ligne electrique THT 400 000 volts qui passerait par un site magnifique et tres fragile : les gorges du Verdon. Les associations nationales et locales qui se battent contre cette autoroute electrique depuis 20 ans ont immediatement reagi malgre la fatigue : mobilisation des medias, reunions, lettres et demande de rendez vous adressee a Jean-Louis Borloo. Le 6 novembre, lors du comite de suivi du Grenelle de l'environnement, Allain Bougrain-Dubourg pour la LPO et Christian Garnier pour FNE ont interpelle le Ministre pour lui demander sa position. Reponse : Il faut combiner securite de l'approvisionnement electrique et protection de l'environnement en tenant compte de ce que le Conseil d'Etat a deja annule ce projet de RTE. Traduction : la THT ne peut pas passer dans les sites des gorges du Verdon. Ne doutons pas que les partisans de la THT remonteront au creneau. Si le danger s'eloigne a la suite de cet engagement du Ministre, la mobilisation se poursuit. Un grand merci a toutes celles et tous ceux qui ont pris la plume et continuent d'ecrire. Merci egalementa Robert Ferrato et Franck Martino, defenseurs inlassables de la nature.

10:22 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |