Loi Littoral : deux bonnes nouvelles (29 février 2008)

Les bonnes nouvelles ne sont pas légion en matière d'environnement. Raison de plus pour se réjouir lorsqu'elles arrivent enfin. C'est le cas cette semaine pour cette pauvre loi littoral que tant de bétonneurs et d'élus locaux rèvent de passer par pertes et profits. Première bonne nouvelle, le Ministre d'Etat de l'Ecologie a annoncé, mercredi dernier, alors qu'il était en déplacement dans le Var pour installer la nouvelle équipe du Conservatoire du littoral, que la loi littoral ne serait plus révisée. La presse a rapporté ses propos : «Il y a une pression forte pour que l’on détricote cette loi, mais ça ne sert à rien de spéculer sur son éventuelle révision, car on ne l’atténuera pas». Le message est clair et même courageux car délivré à la veille des élections municipales. Ne boudons donc pas notre plaisir. Deuxième bonne nouvelle : un de nos brillants confrères, Me Busson, avocat de l'association ABCDE, vient d'obtenir devant le tribunal administratif de Batia, la suspension en référé de l'exécution d'un permis de construire délivré à un célèbre fils de pub, dans un mangnifique endroit de la Corse (qui en compte tant), au motif d'une méconnaissance de la loi littoral. Si l'Etat et la justice s'entendent pour protéger cette loi, il est permis de reprendre espoir pour que nos côtes ne ressemblent pas dans dix ans à un vaste parking de supermarché.

00:52 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |